"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

31 octobre 2010

saint Feuillen de Fosses-la-Ville (31/10)


Tropaire de saint Feuillen, ton 8
Des bandits païens t'offrirent la couronne du martyre, O saint Feuillen
Car ta vie était un reproche permanent pour les impies et les cruels.
Ayant oeuvré en Est-Anglie puis en Belgique,
avec tes saints frères nos pères Fursy et Ultan,
Prie Dieu pour nous qui t'en supplions,
afin que tant en paroles qu'en actes
Nos vies puissent être des témoignages missionnaires,
Et que nous soyons trouvés dignes de Sa grande miséricorde.


Aucun commentaire: