"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 novembre 2010

sainte Catherine d'Alexandrie (24-25/11)


Tropaire de sainte Catherine d'Alexandrie, ton 4
Comme des rayons de soleil, de tes vertus tu éclairas les philosophes incroyants
Comme la pleine lune pour qui s'avance de nuit, tu dissipas les ténèbres de l'absence de Foi
La souveraine crut en Dieu grâce à toi, et tu confondis le tyran
Bienheureuse Catherine, comme épouse élue, avec amour tu rejoignis le Christ
Dans la chambre des Cieux, tu retrouvas ton époux resplendissant de beauté
Et tu reçus de Sa main la couronne royale.
Puisqu'en Sa présence tu te tiens avec les Anges,
Intercède auprès de Lui pour les fidèles célébrant ta mémoire sacrée.

sainte Catherine d'Alexandrie, icone orthodoxe

Aucun commentaire: