"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 janvier 2011

Église, autorité et amour (oecuménisme / Athos)


UNE CONSTITUTION ALTERNATIVE POUR L'UNION EUROPENNE :
LES SAINTS LATINS DU PATRIARCAT ORTHODOXE DE ROME

"C'est bon signe que quelques Occidentaux se tournent vers l'Orthodoxie. Le fait que certains d'entre eux vénèrent aussi les saints qui vécurent à l'Ouest avant le Schisme Catholique montre que le Saint Esprit les illumine pour qu'ils retournent là où ils avaient quitté. L'Ouest était dans l'Eglise Orthodoxe jusqu'à ce que les 7 Conciles Oecuméniques aient eu lieu. Tant les Orthodoxes que les Catholiques sont coupables du Schisme, parce qu'autant les uns que les autres ont manqué d'amour mutuel, mais au moins, les Orthodoxes ont conservé la Foi. Le Schisme était l'oeuvre de Satan, parce que si nous n'avions pas été séparés, le témoignage Chrétien face au monde aurait été titanesque, et le diable n'aurait pas réussi à nous faire nous tourner vers toutes ces affaires actuelles."

Paroles prononcées le 24 Juillet (6 août) 2003 par le père Dionyius (Ignat) du Skeete de Colciu, sur la Sainte Montagne de l'Athos. L'Ancien Dionysius, âgé de 94 ans, a été moine Athonite depuis 1926.

traduction (c) www.amdg.be 6 mai 2005, Fête de notre Père saint Hatta, moine de Blandinberg (Gent) puis père abbé Saint-Vaast (Arras).






Aucun commentaire: