"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

31 mars 2011

Népal: Les chrétiens manifestent pour demander au gouvernement de leur donner des lieux de cimetières

Il n'y a pas que dans les pays sous le joug de l'islam que le christianisme est persécuté – dans les pays hindouistes aussi. Exemple au Népal :

http://www.washingtonpost.com/world/nepal_christians_protest_to_demand_the_government_provide_burial_grounds/2011/03/23/ABRS0RGB_story.html
Associated Press, mercredi 23 mars 2011, 1h03 AM



KATMANDOU, Népal : Des centaines de membres de la minorité chrétienne ont protesté mercredi dans la capitale du Népal, demandant au gouvernement de leur fournir des terrains pour des cimetières.
Les chrétiens se plaignent qu'il n'y a que quelques lieux où ils peuvent ensevelir leurs morts dans cette nation à prédominance hindoue, où la plupart des corps de défunts sont brûlés.

Quelque 1.000 chrétiens ont défilé en portant des pancartes disant "donnez-nous nos droits, donnez-nous des lieux de sépulture", manifestant dans le centre de Katmandou.

Sundar Thapa, un pasteur qui menait la manifestation, disait "Nous demandons au gouvernement de donner des terrains pour des cimetières pour tous les chrétiens, de sorte que nous puissions ensevelir nos morts conformément à la pratique chrétienne."

Thapa dit qu'ils demandent au gouvernement de désigner des emplacements dans les 75 districts du pays, afin de servir de cimetières chrétiens.

Les chrétiens protestent depuis qu'une interdiction d'usage a été imposée au début de cette année pour un lieu de sépulture traditionnel se trouvant près du temple Pashupati à Katmandou, un temple vénéré par les Hindous au Népal.

La court suprême a temporairement fait suspendre l'interdiction, mais la dispute continue.

Le gouvernement a promis le mois dernier qu'il trouverait du terrain près de Katmandou, afin d'y avoir un cimetière pour les chrétien, mais rien n'a avancé.

Les Hindous sont majoritaires dans la population du Népal, qui était officiellement une nation hindoue jusque 2006. Les chrétiens sont quelque 1,5% des 27 millions d'habitants du pays.


Aucun commentaire: