"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

06 mars 2011

Trois éléments essentiels du jeûne (Dimanche du Pardon / Dynamis)

http://groups.yahoo.com/group/orthodoxdynamis/message/4406



Saint Mathieu 6,14-21 – Évangile du Dimanche du Pardon / Dimanche des laitages
Jésus enseignait Ses disciples, disant "Oui, si vous remettez aux hommes leurs manquements, votre Père céleste vous remettra aussi; mais si vous ne remettez pas aux hommes, votre Père non plus ne vous remettra pas vos manquements. Quand vous jeûnez, ne vous donnez pas un air sombre comme font les hypocrites: ils prennent une mine défaite, pour que les hommes voient bien qu’ils jeûnent. En vérité je vous le dis, ils tiennent déjà leur récompense. Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. Ne vous amassez point de trésors sur la terre, où la mite et la rouille consument, où les voleurs percent et cambriolent. Mais amassez-vous des trésors dans le ciel: là, point de mite ni de ver qui consument, point de voleurs qui perforent et cambriolent. Car où est ton trésor, là sera aussi ton coeur."


Les 3 points essentiels du jeûne – saint Mathieu 6,14-21, en particulier les versets 17 & 18 "Pour toi, quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père qui est là, dans le secret."

Dans cette péricope, le Seigneur expose les 3 conditions du véritable jeûne : le pardon (v. 14-15), la responsabilité (v. 16-18), et la préparation pour le combat avec l'ennemi (v. 19-21).

A propos du pardon: deux points sont à définir avant de jeûner, à propos du pardon : notre besoin d'être pardonnés et notre besoin de pardonner. Le but du Grand Carême est de nous aider à englober le fait que le Seigneur S'est fait "victime de propitiation pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier" (1 Jn 2,2), propitiation qui purifie ".. de toute iniquité" (1 Jn 1,9). L'appel de Dieu est pour se repentir et confesser (Actes 3,19), car Il pardonne quand nous pardonnons, et "… si vous ne pardonnez pas aux hommes leurs manquements, alors de même jamais votre Père ne vous pardonnera vos manquements" (Mt 6,15). Alors, dès aujourd'hui, dès ce soir, entamons le Carême, et passons l'éponge sur tout cela, cherchant et accordant le pardon. Alors nous tirerons profit des jours du Grand Carême pour ce qui est de l'examen de conscience, la repentance et la confession.

Sur la responsabilité: nous sommes appelés par notre Maître à accomplir ce Grand Carême. Il est Celui Qui définit le Carême : ce que c'est et comment nous avons à l'accomplir. Nous n'avons pas à estomper Ses buts ou Ses manières de l'accomplir. Le jeûne du Carême est un "secret" entre nous et Dieu notre Père, d'où le commandement du Seigneur : "parfume ta tête et lave ton visage, pour que ton jeûne soit connu, non des hommes, mais de ton Père" (v. 17-18). C'est une tentation de satan que de manifester publiquement pénitence et contrition " pour que les hommes voient bien qu’ils jeûnent" (v. 16). Exposer de la sorte notre ascèse fait déraper nos motifs, les glissant vers la recherche d'une approbation des hommes. Jeûnons pour nous purifier nous-mêmes, et oeuvrons là où Dieu seul voit, dans le secret de notre coeur.

Saint Jean de Cronstadt demandait : "Est-ce que les hypocrites Chrétiens .. pensent qu'ils .. vivent hypocritement? Ils ne le croient pas." Il parlait à propos de la prière mais cela s'applique aussi au jeûne : "Ils pratiquent cela tous les jours, peut-être avec beaucoup d'application, mais par habitude, pas avec leur coeur, sans avoir une contrition du fond du coeur, sans un ferme désir de s'amender, et uniquement afin d'accomplir une règle établie, et ils pensent ainsi qu'ils 'rendent service à Dieu', alors qu'en réalité, ils ne font que s'attirer la colère de Dieu." Soyez attentifs!

Sur la préparation au combat avec l'ennemi : dans ce monde-ci, le Seigneur nous met en garde : "... la mite et la rouille consument, .. les voleurs percent et cambriolent" (v. 19). Que sont la mite et la rouille, et qui sont les bandits? Les mites pondent leurs oeufs dans nos linges et lainages, si nous n'avons pris la précaution de les en protéger. Au fur et à mesure que leurs larves grandissent, elles mangent le tissus et détruisent ce qui était fabriqué pour nous protéger contre les éléments. Quelle portée spirituelle cela peut-il bien avoir pour nous? Regardez vers satan et le péché! Nous implantons les larves du péché dans nos coeurs et esprits, et eux, ils dévorent la vérité de Dieu qui nous protège et nous défend contre les attaques du mensonge et de l'illusion. Il n'y a que par la confession et la contrition que nous pouvons espérer que la grâce de Dieu détruira les mortelles et voraces larves du péché en nous-mêmes.

De même, qu'est-ce qui agit comme la rouille? C'est assurément la vie séculière, corrosive, avec ses engouements et ses attractions! Le monde alimente les passions avec ses mensonges et déformations pour son auto-promotion. Le sécularisme, à moins d'avoir été fortement refermé par le Chrême du Saint Esprit, corrode la dévotion et notre volonté de louer et servir Dieu seul. Jeûnons de sorte que nous prêtions attention à la voix douce et certaine du Seigneur, car Lui seul a le pouvoir de nous aider à contrecarrer la rouille pénétrante, destructive et corrosive du monde. Seigneur Jésus-Christ, aie pitié de moi!

Satan et ses légions de démons sont les voleurs qui cherchent sans arrêt tous les moyens possibles pour s'introduire dans nos coeurs et nous voler nos âmes pour son royaume de perversion. Ces ennemis nous encouragent à "adapter" le jeûne du Carême, à ne pas nous soucier des Mystères du Christ, et à la place, à nous servir nous-mêmes (et nombre de démons).

Viens et demeure en nous, et purifie-nous de toute souillure, et sauve nos âmes, Toi Qui est Bonté!

Aucun commentaire: