"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

16 avril 2011

La prière - quelques conseils pour un fils spirituel (p. Paisie Olaru)

http://valahia.wordpress.com/2009/10/19/about-prayer/#more-281




Toute prière est un don de Dieu. Mais nous, les faibles, nous n'avons que la prière orale, celle que nous n'arrivons à dire qu'en l'exprimant à voix haute. Alors mon fils, pour le moment, tiens-en toi à cette prière. Car le puits est profond, mais la corde pour atteindre le fond est courte, et le seau pour puiser est petit.

Au matin, lit l'Acathiste à la très sainte Mère de Dieu, et au soir, lit sa Paraclesis. Le Credo est aussi essentiel, au moins une fois par jour; et lit le Psaume 50 deux ou trois fois par jour..

Ensuite, lit d'autres prières. Le canon est une question de volontarisme, dépendant complètement de la bonne volonté de chacun. Le Notre Père, très souvent, la Prière du Coeur, d'innombrables fois, aussi nombre de génuflexions. Chacun autant qu'il sait en faire; car jamais l'abeille seule n'arrivera à récolter tout le nectar d'une fleur. Cependant, il est bon pour tous de mettre un peu d'ordre dans sa vie. Je m'examine et ce que je fais habituellement : si je me lève au matin et j'accomplis un peu de ma règle de prière, c'est comme si j'étais quelqu'un de nouveau pour toute la journée. Mais si en te levant au matin, tu commence à courir dans tous les coins de ta maison, dans le souci – "je dois faire ceci, et cela" – alors la journée ne sera pas bonne. Alors un petit peu du canon de prière chaque jour, comme le juste Job, qui sacrifiait tous les jours pour ses fils – au cas où ils auraient commis quelque chose de mal en pensée (Jb 1,1-5).

Chaque jour, accomplit autant de génuflexions que tu le peux devant la sainte Mère de Dieu – au moins 12 – et à chacune, dis, simplement, comme nos vieilles paysannes ici : "très sainte Mère de Dieu, ne m'abandonne pas, ne m'abandonne pas Mère de Dieu." N'oublie jamais la Toute Pure, mon fils, ne l'oublie jamais, car elle est si bienveillante! Et n'abandonne jamais la prière, mon enfant.. Fais une génuflexion, lit un Psaume, dit la Prière de Jésus. Chacun doit accomplir un peu de la règle. Parce qu'un vêtement sale ne se lave pas uniquement à l'eau, il faut aussi du savon et quelque chose de plus puissant, pour arriver à le laver.

Et si tu prononces 100 fois "Seigneur Jésus," essaie au moins 10 fois que ton esprit soit avec. Lorsque tu parle avec quelqu'un, tu ne te tiens pas devant en lui tournant le dos, n'est-ce pas? Alors quand tu parles à Dieu.. Chère âme, c'est ce que le p. Daniel avait l'habitude de me dire : "Païsie, mon ami, ne laisse pas tes pensées s'égarer hors de ta cellule monastique."

Les pensées viendront et s'en iront, mais ne les entretient pas, n'y prête pas attention. Veille à ce que la prière occupe toujours ton esprit; dit sans cesse "Seigneur Jésus". Que cette prière devienne ton habitude de tous les instants, et pour chaque Acathiste ou Paraclesis que tu n'aurais pas pu achever, fais 24 génuflexions – fais au moins ça.. Ici à Sihla (et à Sihăstria), à minuit, nous avons une vigile. Essaie de te lever, fais 3 signes de Croix, dis "Roi Céleste," le "Notre Père," et ce que tu connais d'autre, fais 24 génuflexions – et alors ce sera comme si tu avais participé à toute la vigile..

Mon fils, quand les larmes ne te viennent pas pendant la prière, c'est aussi pour notre humilité, de sorte que nous ayons à devenir humble. Il n'est pas besoin de pleurer abondamment. "Le sacrifice que Dieu agrée, c'est un esprit contrit, et un coeur humble, Ô Dieu, Tu ne le repoussera pas."

Il faut le savoir parce que parfois le démon t'aidera à pleurer, de sorte que tu pourrais en tirer fierté, et perdre ton âme. Il y avait une femme qui venait souvent nous voir; et un jour elle me dit "père, parfois je fais 100 génuflexion par jour" – mais elle les accomplissait sans la moindre bénédiction. Et je lui répondit "à partir de maintenant, plus 100 mais seulement 24 par jour. A partir de maintenant, tu as la bénédiction mais pas pour plus que ça." Et le mois d'après, elle est revenue et m'a dit : "Père, je n'arrive pas à faire 24 génuflexions par jour. Je ne sais pas ce qui se passe. Moi qui arrivait à en faire très facilement 100 par jour, je n'arrive pas à faire les 24 quotidiennes que vous m'avez recommandées!" Tu vois? L'ennemi la combattait, parce que pour ces génuflexions-là, elle avait reçu la bénédiction. Alors que quand elle en faisait 100, il y avait aussi beaucoup d'orgueil en tout ça.

C'est pourquoi tout ce que tu fais, fais-le avec la bénédiction de ton père spirituel. A chaque fois que tu pars d'ici, va vers ton père spirituel et demande-lui une règle de prière. De la sorte, il connaîtra ta règle de prière, et toi, de l'autre côté, tu en fera autant que ce pour quoi tu as reçu la bénédiction. Il est bon aussi de demander conseil et bénédiction pour toute bonne action que tu aimerais entreprendre, ou pour un jour de jeûne, etc. Tout ce que tu fais, fais-le avec la bénédiction de ton père spirituel, mon fils, de sorte que l'ennemi ne se sente pas assez fort pour perturber tes efforts.



source
http://fiifericit.blogspot.com/2009/01/parintele-paisie-olaru-despre-rugaciune.html

1 commentaire:

Valahia a dit…

Slavă lui Dumnezeu! Gloire à Dieu.