"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

18 avril 2011

Qu'est-ce que la prière (p. Arsenie Papacioc)

http://valahia.wordpress.com/2010/09/12/about-prayer-3/#more-635

Une entrevue avec le p. Arsenie Papacioc au monastère de Techirghiol, Roumanie


- Père, qu'est-ce que la prière?

- En fait, la prière c'est tout. La prière, c'est avoir votre coeur dans le coeur de Dieu. C'est une sorte d'éducation que chacun doit "s'imposer" à lui-même – pour être présent avec son coeur en Dieu, peu importe ce que la personne est occupée à dire à ce moment-là. La prière est un profond silence et un état qui surpasse l'imagination humaine. C'est parler avec Dieu – mais pas avec des paroles humaines. C'est quelque chose qui nous dépasse totalement. La prière est nécessaire.. la prière est notre vie (et en disant cela, j'ai quelque peu "abaissé" le niveau de notre présente discussion).

- L'homme peut-il acquérir la prière sans avoir de père spirituel?

- Tout à fait. Lorsque j'étais enfant, j'ai un jour demandé à ma mère, alors que je regardais la brebis que nous avions parce qu'elle bougeait sa patte d'une manière marrante avant de s'endormir : "pourquoi fait-elle cela avec sa patte, maman?" - et ma maman avait répondu : "elle fait son signe de Croix, fiston" [rires]. L'idée venue, voyez-vous, c'était "alors pourquoi moi aussi je ne prierais pas?"

Mon cher, Dieu ne nous a créés que pour Lui. Et il aurait été impossible pour Lui de ne pas nous doter de quelque chose qui nous aiderait à communiquer avec Lui. La prière est bien plus qu'une conversation. La prière est quelque chose de permanent, c'est comme notre nom. Je porte un nom et je m'appelle tout le temps ainsi – y compris lorsque je marche, parle ou que sais-je. Mon nom est toujours le même, n'est-ce pas? A savoir, je m'appelle X (peu importe votre nom) – et je suis un Chrétien.

Bien sûr, pour ceux qui travaillent avec diligence la prière, les dons qu'elle apportent l'approfondissent – comme il y a des situations où, comme on en parlait tout à l'heure, quelqu'un a une "épine" (un problème) dans sa vie, qui ne saurait être "extraite" d'aucune autre manière que par l'aide de Dieu. Car là se trouve "l'ustensile" pour résoudre le problème..