"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 mai 2011

L'égocentrisme, échec à la conversion (p. Païssios l'Athonite)


En tout cas, j'ai compris que si un homme, quand il lutte, continue à faire des erreurs et ne change pas, la raison habituelle en est l'égoïsme, l'égocentrisme et l'amour de soi. L'humilité et l'amour manquent, dès lors cela empêche l'intervention divine. La personne ne permet pas à Dieu de l'aider. Si par exemple, Dieu l'aide à vaincre une passion particulière, une telle personne s'en accordera orgueilleusement le mérite, et considérera que c'était sa propre réussite – sans la moindre aide de Dieu.

Bienheureux Païssios l'Athonite (+ 1994)

Aucun commentaire: