"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

03 mai 2011

Ne nous trompons pas en jugeant autrui, car nos chutes sont là (saint Syméon le Nouveau Théologien)


La réconciliation plutôt que le jugement de son prochain...
statue "de la réconciliation", Coventry, Angleterre



N'avez-vous pas entendu que Dieu est le Juge des sentiments et des pensées du coeur? (Héb. 4,12)

Que dit notre Seigneur?

"Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l’adultère avec elle" (Mt 5,28). Vous voyez comment celui qui regarde vers autrui avec envie est jugé comme adultère?

Sois-en sûr, ô homme, que celui qui est guidé par l'envie de l'argent
est jugé cupide, quand bien même il ne posséderait rien.

Celui qui aspire après nombre d'aliments coûteux est un glouton,
quand bien même, vu sa pauvreté, il ne se nourrirrait que de pain et d'eau.

De même qu'est fornicateur celui qui s'attache à ses fantasmes et en est ainsi souillé,
quand bien même il n'aurait vu la face de personne.

Ainsi aussi celui qui murmure dans son coeur "ceci a été mal fait, et ça n'aboutit à rien de bon,"
et "pourquoi donc ceci et cela se passent", et "pourquoi donc cela n'arrive pas?" -
Qu'il ne se méprenne pas.
Il est un calomniateur et il sera jugé comme étant celui qui condamne,
quand bien même pas un mot ne sortirait de sa bouche ni personne n'entendrait sa voix.

Saint Syméon le Nouveau Théologien

Aucun commentaire: