"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

06 juin 2011

Icône miraculeuse à Bruxelles


"dimanche dernier, notre amie Chantal nous parlait de cette Icône qui s'était soudainement mise à exsuder de "l'huile" (myron) parfumée.
Henri Jean nous parlait d'une Icône de saint Eugen Rodionoff (néo-martyr russe) qui a récemment aussi manifesté un tel phénomène
Ce dimanche, ça continuait encore un peu à Bruxelles: on a tous pu voir cette manifestation, comme une "nimbe" humide autour de l'image de la Vierge Marie tenant le Christ. Impressionnant. Le prêtre nous a expliqués, à Sophie et moi, que la semaine dernière, comme ça arrive parfois, plus rien n'allait - chorale en souci, enfants bruyants, etc - et ce signe s'est produit avec l'Icône la moins remarquable de la nef, mais qui est utilisée pour le lutrin lors de chaque "paraclesis" (office de prière), le mercredi
Doxa o Theos imôn!
paroisse des saints Martin de Tours et Silouane l'Athonite - dimanche 5 juin 2011"


source : des paroissiens via Facebook et le prêtre en fin de Liturgie

Aucun commentaire: