"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

05 juin 2011

Le Seigneur a créé un magnifique instrument à Son image (saint Clément d'Alexandrie)



Le Seigneur a donné Son souffle de Vie à ce bel instrument qu'est l'homme. Il l'a fait à Son image. Il est un autre instrument plus saint, plus complet, sans la moindre discordance; c'est la Sagesse souveraine, c'est le Verbe de Dieu descendu du Ciel. Que veut cette lyre, le Verbe divin, le Seigneur, ce Cantique Nouveau? Rendre la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds, redresser les boiteux, ramener dans les voies de la justice ceux qui s'égarent, révéler Dieu à ceux qui l'ignorent, détruire la corruption, vaincre la mort, réconcilier les enfants rebelles avec leur père. Cette lyre divine est tout amour pour l'homme. Le Seigneur a pitié de lui, l'exhorte, le presse, l'aiguillonne, l'avertit de ses écarts, le protège contre ses ennemis, le couvre de Sa miséricorde; elle déborde sur lui comme d'un vase. C'est peu de l'instruire, elle lui montre le Ciel comme récompense. La Sienne à Lui c'est le bonheur de nous sauver. L'esprit de mensonge se nourrit de nos larmes, se repaît de notre mort. Mais la Vérité, comme l'innocente abeille qui jamais ne flétrit la fleur sur laquelle elle se pose, se réjouit de notre salut. Vous voyez l'étendue de Ses promesses, vous connaissez la tendresse de Son amour; venez donc à ce Dieu, prenez part à Ses faveurs, emparez-vous de la Grâce."
saint Clément, Exhortation aux Grecs / Païens, chapitre 1


Aucun commentaire: