"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

15 juillet 2011

Communautés et religions basées sur la crainte, ou vie en Christ (archimandrite Tryphon, EORHF)


Il existe beaucoup de communautés fondées sur la crainte en notre monde. Certaines sont religieuses, d'autres politiques. Toutes sont coupables de confusion lorsqu'il s'agit du message de l'Église. Nous Chrétiens, nous n'avons pas été "programmés" pour être des victimes, vivant dans la crainte. Pour le Chrétien, le véritable moi est celui qui est créé à l'image et à la ressemblance de Dieu. Comme enfants du Très Haut, nous sommes prévus pour vivre non dans la crainte mais dans la joie, connaissant et expérimentant l'amour de Dieu. Notre Dieu n'est pas de colère ou vengeance, mais Celui Qui nous invite à une relation basée sur une communion aimante. Dieu n'attend pas pour nous envoyer le feu sur nos têtes comme un parent colérique, mais Il est plutôt un Père aimant, Qui désire que nous découvrions notre véritable moi, et que nous nous débarrassions de ce qui est faux en nous.

Quand nous vivons comme des gens soucieux, nous manquons le coche. Si nous nous centrons sur le négatif dans nos vies, comme les luttes contre un péché particulier, ou une pensée négative, nous échouons dans notre recherche du "moi" véritable.

Nombre de thérapeuthes maintiennent leurs patients dans un état de dépendance, leur collant une étiquette parlant de maladie mentale. Les partis politiques se maintiennent souvent au pouvoir en jouant avec l'image négative dont ils ont affublé leur opposition. Les religions font aussi souvent cela, même avec leurs propres membres, les maintenant dans un schéma négatif qui empêche une croissance spirituelle qui mène à la guérison et au bien-être spirituel.

Les communautés fondées sur la crainte abusent leurs membres afin de les garder mobilisés, les maintenant dans un état d'infantilisme perpétuel, incapables de développer leurs potentialités et les empêchant de réaliser leur vraie personnalité. De telles institutions, politiques ou religieuses, empêchent les gens de s'épanouir.

Dieu nous invite d'intégrer nos vies en temps que Ses enfants, et de faire usage de tous les dons qu'Il nous a donnés, qui mènent à une vie accomplie. Pour le Chrétien, la crainte est vaincue précisément parce que NOUS SOMMES Ses enfants. Dans l'Orthodoxie, prêtres et évêques sont appelés à encourager les fidèles à vivre leur vie dans la fidélité aux Commandements de Dieu, non pas parce qu'il y aurait de graves conséquences si nous ne le faisons pas, mais en raison de l'immense joie qui est nôtre lorsque nous sommes en communion avec Dieu.

Dans l'amour en Christ,
Higoumène Tryphon

Aucun commentaire: