"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

29 août 2011

Salut et libre-arbitre (Saint Clément d'Alexandrie)


Sauver les hommes malgré eux, serait le fait de la contrainte. Les sauver par le libre choix de leur volonté, c’est l'effet de (Celui Qui accorde) la grâce. Le Royaume de Dieu n’appartient pas à ceux qui s’endorment dans la paresse, mais "ce sont les violents qui l'emportent de force" (Mt 11,12). La seule violence agréable à Dieu est celle qui consiste à Lui arracher le don de la vie éternelle.
Saint Clément d'Alexandrie, "Le Salut des riches", 21

Aucun commentaire: