"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

25 novembre 2011

La charité et les prétextes pour l'ignorer (saint Théophane le Reclus)

Les gens s'inventent toutes sortes de prétextes pour leur manque de charité, leur dureté de coeur. Certains disent "c'est la crise." Mais si les temps sont durs pour ceux qui vivent dans l'aisance, alors à quel point ne sont-ils pas durs pour les pauvres? Réfléchir à ce seul prétexte devrait pousser tout le monde à donner plus généreusement.
Saint Théophane le Reclus



"People give all sorts of reasons to excuse their lack of charity, their hardheartedness. Some say, ‘hard times.’ But if the times are hard for those who have a sufficiency, how much harder are they for the poor? This pretext alone should lead one to give all the more generously." Saint Theophan the Recluse


Aucun commentaire: