"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

11 juin 2011

Croître spirituellement - grandir dans la Foi (p. Panayiotis Papageorgiou)


http://northeastcobb.patch.com/articles/growing-spiritually




La question de la "croissance spirituelle" est une question sérieuse. Nous en parlons sans cesse, mais nous n'avons pas tous la même compréhension de ce que c'est vraiment.

Au contraire de la croissance physique, il n'existe aucun moyen de quantifier la croissance spirituelle. Et pourtant, nous savons le faire, non pas en utilisant un ruban-mètre ou une balance de cuisine, mais en nous mesurant par comparaison aux saints, ces héros de la Foi Chrétienne, dont tant ont donné leur vie en martyrs pour la Foi en Christ!

Pensez-vous être vraiment patient et humble? Comparez-vous aux épreuves et tribulations de saint George, ou saint Dimitri, ou sainte Catherine, ou sainte Irène, et plus encore à des saints contemporains tel que saint Nectaire d'Égine, et vous verrez immédiatement le long chemin encore à parcourir. Afin d'établir cette comparaison, vous aurez assurément à lire le récit des vies de ces hommes et femmes. Et alors, vous savez quoi? Au fur et à mesure que vous lirez leurs vies, en même temps, vous grandirez spirituellement!!! La croissance spirituelle est un processus qui commence quand vous le voulez, et ne s'arrête plus une fois entamé, à moins que vous n'y mettiez un terme.

Dès lors, voici ma question, à vous qui lisez cet article : voulez-vous vraiment grandir spirituellement? Voulez-vous vraiment savoir comment faire? Toute la responsabilité vous en incombe! Vous avez à prendre la décision et commencer l'effort. Ce n'est pas si difficile à faire. Vous n'avez qu'à monter à bord pour ce voyage, et Dieu sera là pour vous aider tout au long du parcours.

Nombreux confondent croissance spirituelle et croissance dans la connaissance de faits et la capacité à réciter l'information. Mais ce dernier point n'est pas croissance spirituelle! Certains des plus célèbres "théologiens chrétiens" au monde sont dans le meilleur des cas des "enfants" au plan spirituel, et de purs païens dans le pire des cas. D'un autre côté, certains des plus simples et moins éduqués des Chrétiens que j'ai rencontrés dans ma vie étaient par comparaison des "géants spirituels."

Voulez-vous vraiment grandir spirituellement? Voici la recette : devenez humble, tombez à genoux aux pieds d'un père spirituel et confessez vos péchés, y compris votre orgueil et votre arrogance. Je vous garanti que vous repartirez en étant un "homme nouveau", renouvellé par la puissance du Saint Esprit. Ce sera une étape majeure dans la croissance spirituelle. Vous le ressentirez dans votre coeur.

Voulez-vous conserver cet état spirituel élevé? Voici la recette: retournez encore et toujours vous confesser, avec un coeur contrit et un esprit humble. Vous commencerez certainement à vous regarder ainsi que le monde alentour dans une nouvelle lumière. Vous commencerez à avoir une appréciation différente tant des gens que de la nature. Vous ressentirez l'omniprésence de Dieu. Vous commencerez à expérimenter la joie de manière ineffable, et verrez la bonté et la douceur en autrui comme jamais auparavant.

Il n'est pas difficile d'entamer le parcours de la croissance spirituelle. C'est à vous de prendre la décision, et vous en serez le tout premier bénéficiaire.

Protopresbytre Panayotis Papageorgiou
Holy Transfiguration Greek Orthodox Church
3431 Trickum Road
Northeast Cobb (USA)


prêtre américain d'origine chypriote, ingénieur "cum laude" en chimie (NYC) et docteur en théologie (Holy Cross, Boston, 1984, etc), conférencier en diverses universités (Oxford, Calgary, Jérusalem, etc)

09 juin 2011

Comment prier (Abba Macaire)


Quelqu'un demanda à abba Macaire: "Comment doit-on prier ?"
L'Ancien répondit : "Il n'y a pas besoin de faire de longs discours. Il suffit d'étendre les mains et de dire: "Seigneur, comme Tu le veux, comme Tu sais, aie pitié!" Et si un combat survient, dis : "Seigneur, viens à mon aide!" Le Seigneur sait très bien ce qu'il nous faut et Il nous fait miséricorde.
apophtegmes des Pères

07 juin 2011

Commencez toujours par lire l'Évangile en tout ce que vous entreprenez (saint Raphaël de Lesvos)

http://www.serfes.org/writtings/straphael.htm


Dans toutes nos entreprises dans la vie, il faudrait commencer par une lecture de l'Évangile. Les Chrétiens qui veulent se montrer obéissants à la Parole de Dieu devraient lire régulièrement et étudier attentivement, mot pour mot, la Loi de l'Évangile, s'efforçant de bien la comprendre, s'attardant sur les passages particulièrement essentiels. Étudiez les Actes d'Apôtres.. Tous les hérauts du Christ, à savoir les Apôtres et les saints, avaient la sagesse qu'ils ont acquise lorsque le Saint Esprit est descendu sur eux. Lisez les Salutations à la Mère de Dieu.

REPENTEZ-VOUS ET PRIEZ.
NE NÉGLIGEZ PAS LA PRIÈRE.
PRIEZ AVEC FERVEUR.

saint Raphaël de Lesvos


Incipit de l'Évangile selon saint Luc, codex Usserianus Primus, Irlande, vers 625


un blog à découvrir :
http://stfeofanzatvornik.blogspot.com/
commentaires quotidiens sur l'Écriture Sainte, par saint Théophane le Reclus

06 juin 2011

Icône miraculeuse à Bruxelles


"dimanche dernier, notre amie Chantal nous parlait de cette Icône qui s'était soudainement mise à exsuder de "l'huile" (myron) parfumée.
Henri Jean nous parlait d'une Icône de saint Eugen Rodionoff (néo-martyr russe) qui a récemment aussi manifesté un tel phénomène
Ce dimanche, ça continuait encore un peu à Bruxelles: on a tous pu voir cette manifestation, comme une "nimbe" humide autour de l'image de la Vierge Marie tenant le Christ. Impressionnant. Le prêtre nous a expliqués, à Sophie et moi, que la semaine dernière, comme ça arrive parfois, plus rien n'allait - chorale en souci, enfants bruyants, etc - et ce signe s'est produit avec l'Icône la moins remarquable de la nef, mais qui est utilisée pour le lutrin lors de chaque "paraclesis" (office de prière), le mercredi
Doxa o Theos imôn!
paroisse des saints Martin de Tours et Silouane l'Athonite - dimanche 5 juin 2011"


source : des paroissiens via Facebook et le prêtre en fin de Liturgie

05 juin 2011

Le Seigneur a créé un magnifique instrument à Son image (saint Clément d'Alexandrie)



Le Seigneur a donné Son souffle de Vie à ce bel instrument qu'est l'homme. Il l'a fait à Son image. Il est un autre instrument plus saint, plus complet, sans la moindre discordance; c'est la Sagesse souveraine, c'est le Verbe de Dieu descendu du Ciel. Que veut cette lyre, le Verbe divin, le Seigneur, ce Cantique Nouveau? Rendre la vue aux aveugles, l'ouïe aux sourds, redresser les boiteux, ramener dans les voies de la justice ceux qui s'égarent, révéler Dieu à ceux qui l'ignorent, détruire la corruption, vaincre la mort, réconcilier les enfants rebelles avec leur père. Cette lyre divine est tout amour pour l'homme. Le Seigneur a pitié de lui, l'exhorte, le presse, l'aiguillonne, l'avertit de ses écarts, le protège contre ses ennemis, le couvre de Sa miséricorde; elle déborde sur lui comme d'un vase. C'est peu de l'instruire, elle lui montre le Ciel comme récompense. La Sienne à Lui c'est le bonheur de nous sauver. L'esprit de mensonge se nourrit de nos larmes, se repaît de notre mort. Mais la Vérité, comme l'innocente abeille qui jamais ne flétrit la fleur sur laquelle elle se pose, se réjouit de notre salut. Vous voyez l'étendue de Ses promesses, vous connaissez la tendresse de Son amour; venez donc à ce Dieu, prenez part à Ses faveurs, emparez-vous de la Grâce."
saint Clément, Exhortation aux Grecs / Païens, chapitre 1