"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

18 janvier 2012

Les pharisiens chrétiens (hiéromoine Tryphon, Eorhf)

La Foi Orthodoxe n'est rien sans la transformation de sa vie.



Si votre vie spirituelle ne se concentre que sur les pratiques extérieures et traditions, mais que cela n'apporte aucun réel changement, vous n'aurez rien gagné. Bien trop de gens s'imaginent que tant qu'ils respectent les règles du jeûne, récitent leurs prières, et participent aux Offices, ils sont de bons Chrétiens Orthodoxes. S'il n'y a pas d'amour, pas de charité, et de pardon envers autrui, et que votre vie est pleine de commérages et de jugement, votre Foi Chrétienne ne vaut rien. Le Christ a condamné les pharisiens non pas parce qu'ils respectaient la loi et honoraient les traditions de la foi juive, mais parce qu'ils faisaient tout cela en étant remplis d'orgueuil et d'arrogance. Sans repentance sincère et sainteté de vie, leur rencontre avec Dieu mena à une vacuité du coeur.

Du fait que notre Foi Orthodoxe est une Foi de tradition et liturgiquement structurée, il est facile de chuter dans le piège de n'être rien d'autre qu'un pharisien. Être pointilleux dans l'observation des pratiques Orthodoxes peut aisémment amener à l'orgueil et à l'arrogance. Si vous constatez que vous vous sentez meilleur que les autres, et êtes fier de votre piété, vous n'avez rien gagné. La pratique extérieure de la Foi Chrétienne Orthodoxe sans une profonde humilité et sans repentance mène droit à la ruine spirituelle.

L'Église est l'hôpital des âmes, mais la guérison ne s'en suivra que si nous y consacrons nos efforts. Si votre médecin vous prescrit un médicament requis par votre état de santé mais que vous négligez de le prendre, vous ne guérirez pas. L'Église a tout ce qu'il vous faut pour la transformation spirituelle, mais la guérison n'arrivera que si vous coopérez avec le processus de guérison. Le but, c'est la sainteté (plénitude), et elle est le résultat direct de vous être soumis en toute humilité à une vie de repentance. Lorsque vous le faites, le Christ vous transforme. Si vous vous contentez d'accomplir les mouvements de votre Foi Orthodoxe, vous ne valez pas plus que ces Pharisiens que le Christ a condamnés.

Dans l'amour du Christ,
Hiéromoine Tryphon

Aucun commentaire: