"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

07 janvier 2012

L'Incarnation - Noël (ancien calendrier - hiéromoine Tryphon, EORHF)


Dieu apparaît Lui-même dans la chair


Nous autres Chrétiens Orthodoxes utilisant l'ancien calendrier, nous arrivons à notre célébration de la Nativité du Christ notre Seigneur. Le 7 janvier, nous nous rassemblerons dans les chapelles, églises et cathédrales, pour célébrer la Liturgie de la Nativité de notre Seigneur, Dieu et Sauveur, Jésus-Christ. L'Incarnation même du Fils de Dieu et Sa venue en ce monde est singulièrement un des plus grands événements dans l'histoire de l'humanité. Que Dieu Lui-même viendrait prendre notre image, assumant notre humanité en y joignant Sa divinité, voilà bien un des plus grands mystères de notre Foi.

Une Vierge qui, par son humilité, était obéissante à la volonté de Dieu, accepta de devenir un tabernacle vivant pour le Dieu même Qui l'avait créée, et par son obéissance, elle deviendra le premier disciple du Seigneur, et la Nouvelle Eve, inaugurant notre Salut. Par Sa bienveillance, le Salut est entré dans notre monde, et la puissance de la mort a été vaincue. Le Verbe même de Dieu, par Qui le cosmos tout entier en était venu à l'existence, devint un petit enfant, né d'une femme. A ce moment-là, les démons tremblèrent, sachant qu'ils avaient d'ores et déjà perdu leur bataille, et que la rébellion contre Dieu voyait arriver sa fin.

Préparons-nous nous-mêmes pour la réception des saints Mystères, afin qu'en recevant le Corps et le Sang de notre Seigneur au cours de la Liturgie de la Nativité qui arrive, nous puissions donner à nouveau naissance au Christ, en nos coeurs cette fois. Renaissons en esprit, transformés et rendus à la plénitude par le vivant Dieu des Lumières. Ensemble avec les Anges et toutes les armées célestes, chantons "Alleluia, Alleluia, Alleluia, Seigneur Dieu des puissances célestes, le Ciel et la terre sont remplis de Ta gloire!"

Dans l'amour du Christ
Hiéromoine Tryphon

Aucun commentaire: