"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

10 février 2012

La prière, remède pour un état désordonné (hiéromoine Tryphon, EORHF)


L'Homme vit dans un état de désordre perpétuel, très éloigné de la vie bien ordonnée que Dieu voulait pour lui. Le remède à cet état de désordre, on le trouve dans la prière. C'est dans le fondement de la prière que nous trouverons la guérison qui nous restaurera, nous ramenant à l'image que Dieu avait voulue au moment de la Création. La prière, c'est l'âme qui tend vers l'image de son prototype. Quand nous sommes purifiés par la grâce de Dieu, c'est une attraction entre semblables. Nous sommes déifiés par le contact avec le Créateur, ramenés à un état bien ordonné, et retrouvons notre plénitude.

dans l'amour du Christ,
hiéromoine Tryphon, EORHF

Aucun commentaire: