"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 mars 2012

Grand Carême: "Faites silence, et sachez que Je suis Dieu" (hiéromoine Tryphon, EORHF)



Le grand et saint Carême est vu par beaucoup comme une période de 40 jours pendant laquelle on se prive de certains aliments (laitages, viande, oeufs, poisson), et on met l'accent sur le don d'aumône. Cette période nous voit aussi nous restreindre les loisirs, évitant les films, les sorties entre amis, remplaçant les plaisirs mondains par une augmentation de notre participation aux offices à l'église. C'est aussi un temps où nous accroissons notre lecture spirituelle, rencontrons plus souvent notre prêtre ou père confesseur ou le libraire orthodoxe de notre région afin d'avoir des suggestions de livres pour accompagner notre parcours carémique.

J'aimerais suggérer un autre élément, lui aussi important et pourtant bien rarement abordé. Pendant cette sainte quarantaine, pourquoi ne pas aussi laisser de côté le "bruit " de ce monde, et découvrir la valeur du silence.

Lors de l'arrivée de la radio dans les foyers occidentaux, un important élément de la vie quotidienne a été perdu pour toujours. Le silence a cessé d'en faire partie. Avec les familles se rassemblant autour du poste de radio pour écouter des spectacles ou des musiques qui n'étaient pas souvent édifiants, la perte pour l'esprit humain a été grande.
Étant à présent entrés dans "l'ère de l'information", nous avons encore moins de silence, car non seulement nous avons des télévisions allumées dès que nous rentrons à la maison, mais la vidéo par internet genre yutube a introduit un bruit d'une autre nature, sur demande et peu importe l'instant. Les baladeurs mp3 comblent de musique nos promenades, couvrant les sons de la nature. Le gazouilli des oiseaux, le chant du vent, le murmure des vagues sur la plage, tout cela est caché par ces bruits.

Le Psalmiste David nous dit "Faites silence, et sachez que Je suis Dieu" (Ps 46,10). Faire taire les bruits produits par ce monde ouvre nos oreilles aux chuchotements du Seigneur, Qui nous parle en notre coeur. On ne devrait pas craindre le silence, mais y aspirer, et l'étreindre comme un cher compagnon.

Dans l'amour du Christ,
Hiéromoine Tryphon


"Le silence est le seul ami qui ne vous trahira jamais."
Confucius

Aucun commentaire: