"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

02 mai 2012

Comportements destructifs et addictifs - chercher l'aide de l'Église pour s'en sortir (p. Tryphon, EORHF)



Pianoter sans but sur internet des heures durant, ou passer des soirées entières assis à son ordinateur, échangeant sans réfléchir avec des inconnus, voire des interlocuteurs qui ne sont peut-être même pas ce qu'ils prétendent être, sont des exemples de temps de divagation qui aurait été mieux utilisé à des buts spirituels.

Être en compagnie d'amis et de famille dans une pièce, tout en envoyant des messages de son gsm à quelqu'un ailleurs, est un comportement contre-productif pour des relations solides et saines. Se permettre d'être absorbé par des heures de "chat" en ligne, ou parler des heures durant au téléphone (portable), c'est une forme d'auto-destruction, car elle mène en finale à la séparation et l'aliénation vis à vis de relations profitables.

Les relations communes, dans lesquelles nous croissons spirituellement et socialement, sont toutes importantes pour quiconque désire avoir une relation plus profonde avec Dieu, car de telles relations deviennent un fondement pour apprendre le véritable amour. Il n'est réellement pas possible de devenir une personne aimable si nous nous transformons en quelqu'un à la vie empêtrée dans la technologie. Les étudiants qui sont dans les auditoires et salles de cours, occupés à envoyer des messages à des amis, ne participent pas au processus d'apprentissage qui est le principe de fonctionnement de la classe. Ceux qui laissent leur téléphone portable en mode "vibreur" lorsqu'ils sont à la Divine Liturgie, prouvent que leurs relations sont plus importantes que le culte de Dieu.



Si nous devons acquérir de la maturité dans la Foi, nous devons franchir les étapes qui mènent à un approfondissement de notre relation avec Dieu, de la même manière que si nous voulons avoir un mariage fructueux ou des relations amicales durables. L'âge du progrès technologique a ses avantages, mais il a aussi sa face noire. Lorsque nous passons la plupart de nos heures éveillées à envoyer des messages SMS, à parler au téléphone (portable), et nous perdre dans le cyber-espace, nous entrons en phase d'auto-destruction, ayant succombé à un comportement addictif qui bloque la véritable croissance spirituelle, sociale et mentale.

Vivant au sein de la vie de l'Église, consacrant du temps à la lecture spirituelle et prière personnelle, à la confession fréquente, et nous préparant dignement à recevoir les saints Mystères, voilà ce qui devrait être la priorité de la semaine de tout Chrétien. La technologie a sa place, mais elle ne doit pas pouvoir devenir un dieu en elle-même.

dans l'amour du Christ,
hiéromoine Tryphon, EORHF




jusqu'où peut mener l'addiction technologique : un avion à l'atterrissage annulé parce que le pilote était occupé à taper des SMS :
http://rt.com/news/landing-pilot-australia-texting-522/

Aucun commentaire: