"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

31 mai 2012

Perdre son âme ou s'en aller (Abba Poimen / Apophtegmes)


Un frère posa cette question à Abba Poimen : "Je perds mon âme à vivre près de mon abba; devrais-je continuer à vivre avec lui?"
Le vieux sage savait qu'il trouvait cela dommageable, et il fut surpris qu'il lui posa la question quant à devoir y rester. Alors il lui dit "Reste, si tu le veux."
Le frère s'en alla et resta là-bas. Ensuite, il revint et redit "je perds mon âme." Mais le vieil homme ne lui dit pas de partir.
Le frère vint une troisième fois, et dit "Vraiment, je ne supporte plus de rester là." Alors abba Poimen lui dit "maintenant tu te sauve toi-même. Va, pars seulement, et ne reste plus avec lui." Et il ajouta "lorsque quelqu'un voit qu'il est en danger de perdre son âme, il n'a pas besoin de demander conseil."
apophtegmes des Pères du Désert


Aucun commentaire: