"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

28 juin 2012

Affronter nos propres faiblesses (hiéromoine Tryphon)

Lorsque nous affrontons nos propres faiblesses, nous sommes à même de commencer le processus d'établissement d'un fondement d'une relation intime avec Dieu. Ignorer toutes ces choses qui nous gardent empêtrés dans le bourbier de notre ego, cela empêche la croissance spirituelle, et la joie d'être plongé dans le Coeur de Dieu ne reste qu'un lointain rêve. Nous confronter à nos faiblesses est le début de la guérison, car c'est à ce moment-là que nous réalisons que nous avons besoin de l'aide de Dieu afin d'être rendus à la plénitude. Lorsque nous admettons que nous sommes broyés, et recherchons l'aide de Dieu, alors nous pouvons être guéris.

Dans l'amour du Christ,
hiéromoine Tryphon





Facing Down Our Weaknesses

When we face down our own weaknesses, we can begin the process of constructing the foundation for an intimate relationship with God. Ignoring those things that keep us stuck in the quagmire that is the ego, prevents spiritual growth, and the joy of being immersed in the Heart of God, remains but a dream. Confronting our weaknesses is the beginning of healing, because it is at that moment that we realize we need God's help in order to be made whole. When we admit to our brokenness, and seek God's help, we can be healed.

Love in Christ,
Abbot Tryphon

Aucun commentaire: