"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

24 août 2012

L'athéisme est irrationnel bien que prétendant faire appel à la raison (C. S. Lewis)



Supposons qu'il n'y aurait pas d'intelligence derrière l'Univers, pas d'esprit créatif. Dans ce cas, personne n'a créé mon cerveau dans le but qu'il pense. C'est tout au plus que les atomes qui se trouvent à l'intérieur de mon crâne, pour l'une ou l'autre raison physique ou chimique, s'arrangent entre eux d'une certaine manière, et ceci me donne, comme produit, la sensation que j'appelle la pensée.
Mais dans ce cas, comment pourrais-je faire confiance à ma propre pensée, la croire vraie? C'est comme agiter une bouteille de lait et espérer que la manière dont le lait s'en répandra vous donnera la carte de Londres.
Mais si je ne peux pas avoir confiance en ma propre pensée, alors bien entendu je ne peux pas faire confiance aux arguments menant à l'athéisme, et dès lors je n'ai aucune raison d'être athée, ou quoi que ce soit d'autre. Tant que je ne crois pas en Dieu, je ne peux pas croire en la pensée: dès lors je ne saurais jamais utiliser la pensée pour ne pas croire en Dieu.
C. S. Lewis

Aucun commentaire: