"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

01 août 2012

Ne jeûnez pas seulement du ventre (saint Jean Chrysostome)


J'ai dit tout cela non pas pour que nous puissions mépriser le jeûne, mais que nous puissions l'honorer. Car l'honneur du jeûne ne consiste pas seulement en l'abstinence d'aliments, mais en s'éloignant de pratiques pécheresses; car c'est celui qui limite son jeûne à l'abstinence de viande qui particulièrement néglige le jeûne.

Tu jeûnes? Donnes-moi en la preuve par tes oeuvres!

Est-il expliqué quelles sortes d'oeuvres?

Si tu vois un pauvre, aie pitié de lui!

Si tu croise un ennemi, sois réconcilié avec lui!

Si tu vois un ami qui est honoré, ne l'envie pas!

Si tu croise une femme attirante, ignore-la!

Ne laisse pas seulement la bouche jeûner, mais aussi les yeux, et les oreilles, et les pieds, et les mains, et tous les membres de nos corps.

Que les mains jeûnent en étant pures de rapine et d'avarice.

Que les pieds jeûnent en cessant de courir pour aller à des spectacles dégradants.

Que les yeux jeûnent, qu'ils apprennent à ne jamais se fixer avec envie sur une personne attirante, ou se laisser captiver par de troublantes beautés.

Car regarder, c'est l'aliment pour les yeux, mais si ce qu'ils font est immoral ou interdit, cela anéanti le jeûne; et cela porte atteinte à la santé de l'âme toute entière. Mais si c'est moral et digne, alors cela orne le jeûne.

Saint Jean Chrysostome


Publié le 1er août 2012, début du Carême de la Dormition... et du jeûne qui l'accompagne!

Aucun commentaire: