"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 septembre 2012

partager le sacrifice de la Croix pour atteindre la joie de la Résurrection (Kallistos Ware)



Être Chrétien, c'est partager à la fois et en même temps le sacrifice et la kénose de la Croix, et la joie ineffable de la Transfiguration et de la Résurrection.

Être transfiguré avec le Christ ne signifie pas que nous échappions à toutes souffrances. Cela signifie que nous trouverons la transfiguration dans la souffrance.

Le Christ transfiguré n'offre pas un chemin d'échapatoire mais un chemin pour arriver à franchir."

Évêque Kallistos de Diokleia, In Communion, automne 2006, p. 7-8
http://www.incommunion.org/




Prière à la précieuse Croix

Que Dieu se lève et que ses ennemis soient dispersés, et que ceux qui Le haïssent fuient de devant sa Face. Comme la fumée disparaît, qu'ils disparaissent ; et comme la cire fond au feu, que les démons s'abîment aussi devant la face de ceux qui aiment Dieu et se signent du signe de la croix disant avec allégresse : Réjouis-toi glorieuse et vivifiante Croix du Seigneur, qui chasse les démons par la puissance de notre Seigneur Jésus-Christ crucifié, descendu aux enfers, qui a vaincu la puissance du Démon et qui nous a donné sa Croix précieuse pour chasser tout adversaire. Ô très glorieuse et vivifiante Croix du Seigneur, sois mon assistance, avec la sainte Souveraine, la Vierge Mère de Dieu et avec tous les saints, dans les siècles des siècles. Amen.



Aucun commentaire: