"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

11 septembre 2012

Toujours en lutte entre lumière et ténèbres (archimandrite Emilianos)

L'homme est tiraillé dans une lutte entre les ténèbres et la lumière, entre la corruption et l'incorruptibilité, entre la mort et la vie, et donc entre l'Hadès / enfer et Dieu. Dans une telle situation, l'homme chute, se relève, et rechute. Et c'est pourquoi, quand bien même le Christ S'est présenté Lui-même vivant, Il a aussi établi dans l'Église le mystère de la repentance et le sacrement de la confession, afin que l'homme puisse constamment bénéficier du droit à assumer, à faire sienne, la vie de Dieu..
Archimandrite Emilianos



Man is caught up in a struggle between darkness and light, between corruption and incorruption, between death and life, and thus between hell and God. In such a predicament, man falls and rises and falls again. And this is why, even though Christ “presented Himself living,’ He also established within the Church the mystery of repentance and the sacrament of confession so that man can constantly enjoy the right to assume, to make his own, the life of God...
Archimandrite Aimilianos

Aucun commentaire: