"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

05 novembre 2012

Il est parfaitement exact qu'il y a eu dans nombre de mythes païens des petites préfigurations des Mystères Chrétiens; cependant, même en disant cela, nous admettons qu'il ne s'agissait que de minces préfigurations. Mais quand tous les liens d'imaginaire parenté ont été explorés ou acceptés, on est forcé de reconnaître qu'il n'est pas exact que la mythologie aie un jour pu s'élever jusqu'aux cîmes de la théologie.

Il n'est pas vrai qu'une si audacieuse ou subtile pensée que cela aie jamais traversé l'esprit qui a inventé les centaures et les faunes. Dans les récits les plus fous et gigantesques de l'antique épopée, il n'y a aucune conception aussi colossale que celle d'un Être qui serait à la fois Zeus et Prométhée.
Gilbert Keith Chesterton, "the common man"


Saints Basile le Grand et Grégoire de Nazianze


"It is perfectly true that there were in many pagan myths the faint foreshadowing of the Christian mysteries; though even in saying so we admit that the foreshadowings were shadows. But when all imaginative kinship has been explored or allowed for, it is not true that mythology ever rose to the heights of theology. It is not true that a thought so bold or so subtle as this one ever crossed the mind that created the centaurs and the fauns. In the wildest and most gigantic of the primitive epic fancies, there is no conception so colossal as the being who is both Zeus and Prometheus." ~GKC: 'The Common Man.'
G.K. Chesterton

Aucun commentaire: