"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

18 novembre 2012

L'âme aspire à rencontrer le Seigneur (saint Silouane l'Athonite)

Lorsque par la grâce du Saint Esprit, l'âme en vient à connaître la Mère de Dieu; lorsque par la grâce du Saint Esprit, l'âme entre dans la familiarité des Apôtres, des Prophètes, de tous les Saints et les Justes, alors elle est irrésistiblement attirée vers ce monde-là, et elle ne sait plus se retenir, mais a faim et soif et ne sait plus cesser de prier, et bien que le corps s'épuise et veut reposer sur le lit, même ainsi couché au lit, l'âme aspire après le Seigneur et le Royaume des Saints.
Saint Silouane l'Athonite




When the soul by the Holy Spirit comes to know the Mother of God; when in the Holy Spirit the soul becomes kin to the Apostles, the Prophets, and all the Saints and Righteous Ones, then she is irresistibly drawn to that world, and cannot remain, but is bothered, and thirsts, and cannot cease from prayer, and although the body becomes exhausted and wants to lie down on a bed, even while lying in bed the soul longs for the Lord and the Kingdom of the Saints.
St. Silouan the Athonite

Aucun commentaire: