"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 décembre 2012

Nouveau primat de l'Église pour le Burundi et Rwanda (décembre 2012)

Sa grâce Innocentios, nouvel évêque du Burundi & Rwanda - eis pola eti despota!
source

Le père Abbah Fariah (Nairobi, Kenya) informe que mgr Innocentios Byakatonda a été consacré le 5 décembre au Caire.
Le nouveau primat a célébré sa première Liturgie pontificale ce 9 décembre 2012 en la cathédrale des saints Anargyres, Vally Road.


L'Afrique compte infiniment plus de communautés chrétiennes-orthodoxes qu'en Occident on ne pourrait se l'imaginer - et encore plus dans les pays qui ont eu la chance de garder la tradition de l'Eglise, car là en général on ignore qu'ailleurs sur terre il y a aussi des Chrétiens...
Deux exemples. En Afrique du Sud, les missions de moines vieux-calendristes Serbes - ensuite rentrés en communion avec le Patriarcat d'Alexandrie - ont permis d'évangéliser des populations défavorisées et ramener la paix entre les ethnies. Même démarrer la vie monastique locale, que beaucoup pensaient impossible vu la culture et les moeurs dans les pays déchristianisés. Voyons aussi ces dizaines de prêtres déjà formés ou encore en séminaire grâce aux missions d'un saint moine du monastère athonite de Grigoriou, dans les années 60', du côté du Katanga, ayant amené des dizaines de milliers de Congolais à découvrir le Christ et à Le suivre. La mission africaine continue dans la discrétion mais avec beaucoup de fruits. Ah si seulement chez nous aussi...

Aucun commentaire: