"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 décembre 2012

Tout ce qui est absolument nécessaire pour cette vie transitoire (saint Seraphim de Sarov)

La véritable espérance aspire uniquement après le Royaume de Dieu, et l'on est convaincu que tout en ce monde terrestre qui est nécessaire pour la vie transitoire sera immanquablement donné. Le coeur ne trouvera pas de repos tant qu'il n'aura acquis cette espérance. Elle apporte paix et joie au coeur. Parlant de cette espérance saint Luc dit de Syméon "et il lui fut révélé par le Saint Esprit qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Christ Seigneur" (Lc 2,26). Et il n'étouffa pas cette espérance, mais attendit avec patience l'espéré Sauveur du monde, et Le prenant enfin joyeusement en ses bras, il dit "maintenant Tu peux laisser Ton serviteur s'en aller en paix", c'est-à-dire entrer dans le Royaume qu'il désirait, car son espérance avait obtenu sa réponse : le Seigneur Jésus-Christ.
Saint Seraphim de Sarov



True hope seeks the Kingdom of God alone and is convinced that everything earthly that is necessary for the transitory life will unfailingly be given. The heart cannot have peace until it acquires this hope. It gives peace to the heart and brings joy into it. Concerning this hope St. Luke says of Symeon: 'And it was revealed to him by the Holy Spirit, that he should not see death before he had seen the Lord's Christ' (Lk. 2:26). And he did not kill this hope, but awaited the desired Savior of the world and, joyfully taking Him into his arms, said: 'Lord now let your servant depart in peace;' that is, into the Kingdom which he desired, for his hope had been obtained: The Lord Jesus Christ."
Saint Seraphim of Sarov

Aucun commentaire: