"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

04 février 2012

Ne réagissez pas aux vexations, restez en paix (hiéromoine Tryphon, Eorhf)

(c) http://www.orthphoto.net/photo.php?id=66306&id_jezyk=1


Chaque jour apporte son lot de nouveaux défis pour la santé de l'âme. Les moments où un proche ou un collègue nous adresse une remarque vexante sont ceux où nous devons particulièrement veiller sur notre coeur. Quand en votre présence, on colporte des ragots contre autrui, c'est le bon moment pour garder le silence. Le chauffard qui vous a fait une queue de poisson; la femme qui vous chippe votre place dans la file d'attente; le voisin grosier; voilà toutes des occasions où vous pouvez vous contrôler et croître spirituellement.

Les épreuves et les tentations, lorsqu'elles sont abordées d'un coeur paisible, apporte la guérison, et rendent l'âme plus forte et plus saine. Réagir ne mène à rien d'autre que la paralysie de l'âme, nous rattachant à notre nature déchue. Recevoir calmement toutes ces tentations, ne pas réagir aux stimulis négatifs externes, aide à vous renforcer pour les prochaines séries d'épreuves et de tentations. Petit à petit, vous découvrirez que la Paix du Christ emplit chaque instant conscient, apportant un esprit joyeux et un coeur paisible.

Dans l'amour du Christ,
Hiéromoine Tryphon, Eorhf
All-Merciful Saviour Orthodox Christian Monastery

03 février 2012

La profonde nuit de l'âme - n'ayez pas peur, car Dieu est proche (hiéromoine Tryphon, EORHF)


Parfois, nous entrons dans une nuit noire pour l'âme, où Dieu semble S'être distancé de nous. Ce n'est qu'une illusion, car Dieu est plus proche de nous que ne l'est notre propre respiration. Ces périodes sont permises par Dieu afin de nous amener à être plus proches de Lui. Un peu comme un parent qui fait se tenir debout son petit enfant, puis s'en éloigne tout en tendant les bras vers lui, et attend que l'enfant pose ses premiers pas. Le parent est toujours prêt à s'élancer pour le rattraper, si l'enfant venait à tomber, mais il sait qu'il doit agir ainsi, se distancer un peu, si l'enfant veut pouvoir apprendre à marcher de lui-même. Nous sommes bien ainsi.

Lorsque vous trouvez qu'il est difficile de prier, allumez votre lampada / cierge devant vos icônes, et asseyez-vous en silence devant. Dites par exemple à Dieu "je suis blessé et triste, et je n'arrive pas à Te parler, alors j'ai besoin que Toi Tu parles à mon coeur."
Parfois, la meilleure des croissances spirituelles peut se produire dans de tels moments d'abattement, parce dans ces moments-là, nous voyons à quel point nous avons besoin de Dieu et dépendons de Lui.

Mes bien-aimés, n'ayez pas peur, car Dieu EST là, et ne vous abandonnera pas. Il attend simplement pour vous renforcer dans votre foi. La prière vous reviendra dans la mesure où vous donnerez à Dieu des moments de votre vie où vous placerez en silence pour écouter Sa voix.

Dans l'amour du Christ,
Hiéromoine Tryphon, EORHF

02 février 2012

Changer le monde - la mauvaise méthode (Thadée de Vitovnitsa)

Notre point de départ est toujours mauvais. Au lieu de commencer par nous-mêmes, nous voulons toujours commencer par changer les autres, et terminer par nous. Si chacun voulait bien commencer par lui-même, alors il règnerait une grande paix généralisée!
Ancien Thadée de Vitovnitsa



"Our starting point is always wrong. Instead of beginning with ourselves, we always want to change others first and ourselves last. If everyone would begin first with themselves, then there would be peace all around!"
Elder Thaddeus of Vitovnica

01 février 2012

31 janvier 2012

Souffrance et humilité (Thadée de Vitovnitsa)

Vous ne savez pas apprendre l'humilité tant que vous n'avez pas beaucoup souffert dans votre coeur.
ancien Thadée de Vitovnitsa




"Until you have suffered much in your heart, you cannot learn humility."
Elder Thaddeus of Vitovnica

30 janvier 2012

L'Orthodoxie n'est pas une religion (hiéromoine Tryphon, EORHF)


Christ Pantocrator
fresque du 8ème siècle, art roman
église Sant Climent, Taül, Espagne


L'Orthodoxie n'est PAS une religion, mais un art de vivre qui est centré sur Jésus-Christ. En tant que manière de vivre, l'Orthodoxie a le remède pour ce qui nous tient malades, et peut nous ramener à l'état de plénitude qui était l'intention originelle de Dieu pour l'humanité.
Parce que l'Orthodoxie n'est pas une question de religion, elle peut offrir la transformation du coeur qui vient lorsque nous entrons en relation avec notre Créateur. Cette transformation commence avec la repentance, ce moment où nous décidons de revenir à cet état pur de la communion avec Dieu, pour lequel nous avons été créés. Lorsque nous renononçons à nous-mêmes, nous devenons une personne différente par l'action de la grâce de Dieu. Là où nous étions corrompus du fait de la chute, par la repentance, nous sommes ramenés à cet état pour lequel nous avons été créés.

Dans l'amour du Christ,
hiérmoine Tryphon, EORHF

29 janvier 2012

les idoles modernes sont nulles (rabbin J. L. Sacks)


Les idoles d'aujourd'hui ont indubitablement les points suivant en commun - l'estime de soi sans une vraie réussite, le sexe sans accepter ses conséquences, la richesse sans la responsabilité, le plaisir sans lutte et l'expérience sans engagement.
grand rabbin Jonathan Sacks



"The idols of today are unmistakable - self-esteem without achievement, sex without consequences, wealth without responsibility, pleasure without struggle and experience without commitment."
Chief Rabbi Jonathan Sacks




(citation de "Hieromonk Joshua, Rocor")