"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

16 janvier 2013

Discernement des esprits (saint Moïse l'Éthiopien)

Ainsi donc, vous pouvez constater que le don de discrétion n'est pas quelque chose de terrestre, et n'est pas rien, mais c'est le plus grand prix de la divine grâce. Et à moins qu'un moine y aspire de tout son zèle, et scrute avec la puissance du discernement d'un jugement sans faille les pensées / esprits qui montent en lui, il est assuré de faire fausse route, comme s'il se trouvait au milieu des plus profondes ténèbres d'une nuit noire, et non seulement tombera dans les dangereux fossés et précipices, mais aussi commettra des erreurs fréquentes dans des domaines qui sont pourtant évidents et droits.
Saint Moïse l'Éthiopien



You see then that the gift of discretion is no earthly thing and no slight matter, but the greatest prize of divine grace. And unless a monk has pursued it with all zeal, and secured a power of discerning with unerring judgment the spirits that rise up in him, he is sure to go wrong, as if in the darkness of night and dense blackness, and not merely to fall down dangerous pits and precipices, but also to make frequent mistakes in matters that are plain and straightforward.
St. Moses the Black Hermit

Aucun commentaire: