"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

12 février 2013

Bienheureux ceux qui n'oublient pas le feu du Mont Sinaï et agissent conformément! (saint Ephrem le Syrien)

Bienheureux sont qui gardent à l'esprit le feu qui descendit du Mont Sinaï, et le son des trompettes, et Moïse s'y tenant dans la crainte et le tremblement; et celui qui ne néglige pas son propre Salut.
Saint Ephrem le Syrien



Blessed the one who keeps in mind the fire that came down on Mount Sinai and the sounds of the trumpets and Moses standing there with fear and trembling and who does not neglect his own salvation.
St. Ephrem of Syria

Aucun commentaire: