"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 février 2014

Grecs & Russes: construction de la première cathédrale à Kiev (1073)

Après l'archevêque "latin" mandé par sainte Olga, ce furent les Grecs mandés par saint Vladimir. L'Église n'est pas née "par hasard" ou "ex nihilo", non plus en terre des Rus'.. Face aux mythes modernes, fabliaux de "renaissance" et autres propagandes "poudre aux yeux" de "renouveau incroyable de la foi", il est bon de se souvenir de temps à autres de qui a apporté l'Église à qui, ce me semble...


L'icône kiévaine de la très sainte Mère de Dieu (fête le 3 mai) est une des plus anciennes icônes dans l'Église Orthodoxe en Russie. La Mère de Dieu l'avait confiée à 4 architectes Grecs qui, en 1073, l'avaient apportée aux saints Antoine et Théodose aux Grottes de Kiev. Les architectes arrivant à la caverne des moines demandèrent "où voulez-vous que l'église soit construite?" Les saints répondirent "Allez, Dieu vous indiquera l'endroit."

"Comment se fait-il que vous, qui êtes sur le point de mourir, vous n'ayez pas encore décidé de l'endroit", demandèrent les architectes. "Et ils nous donnèrent beaucoup d'or."

Ensuite les moines rassemblèrent tous les frères et ils commencèrent à questionner les Grecs, disant "Dites-nous la vérité. Qui vous a envoyé, et comment êtes-vous arrivés ici?"

Les architectes répondirent : "Un jour, alors que chacun d'entre nous dormait chez lui, de beaux jeunes sont venus nous voir à l'aube et dirent 'La Reine vous convoque à Blachernae'. Nous sommes arrivés en même temps, et en nous interrogeant l'un l'autre, nous avons ainsi apprit que chacun d'entre nous avait entendu cet ordre de la Reine, et que les jeunes étaient venus nous voir chacun d'entre nous. Soudain, nous avons vu la Reine des Cieux avec une multitude de guerriers. Nous nous sommes prosternés devant elle, et elle nous a dit 'Je veux qu'on me construise une église dans la Rus', à Kiev, et je vous demande de le faire. Prenez assez d'or pour trois ans."

Nous nous sommes à nouveau prosternés et avons demandé "Notre Dame! Tu nous envoie vers une terre étrangère. Vers qui sommes-nous envoyés?" Elle répondit "Je vous envoie auprès des moines Antoine et Théodose."

Nous nous sommes étonnés "Notre Dame, pourquoi alors nous donner de l'or pour trois an? Expliquez-nous ce qui nous concerne, que mangerons et boirons-nous, et aussi ce que vous en savez."

La Reine nous a répondu "Antoine vous donnera la bénédiction, puis il partira de ce monde pour le repos éternel. L'autre, Théodose, le suivra deux ans plus tard. Dès lors, prenez assez d'or. De plus, nul ne saurait faire ce que je vais faire pour vous honorer. Je vais vous donner ce que nul oeil n'a vu, nulle oreille entendu, et qui n'est entré dans le coeur d'aucun homme (1 Co 2,9). Je vais moi-même venir dans l'église, et j'y demeurerai."

Elle nous donna aussi les reliques des saints martyrs Menigne, Polyeucte, Léonce, Acace, Arethas, Jacques et Théodore, priant "s'il vous plaît, placez-les dans les fondations." Nous avons pris plus qu'assez d'or, et elle a dit " Venez et voyez la resplendissante église." Nous sommes sortis et avons eu la vision d'une église dans le ciel. Revenant à l'intérieur, nous nous sommes prosternés et avons dit "Notre Dame, quel sera le nom de cette église?"

Elle nous a répondu "Je veux qu'elle soit appelée de mon propre nom." Nous n'avons pas osé demander quel était son nom, mais elle a rajouté "Ce sera l'église de la Mère de Dieu." Après nous avoir donné cette icône, elle dit "et ceci y sera placé." Nous nous sommes prosternés devant elle et sommes repartis dans nos maisons respectives, emportant l'icône reçue des mains de la Reine.

Après avoir entendu ce récit, tout le monde glorifia Dieu et saint Antoine dit "mes enfants, nous ne quitterons jamais cet endroit. Les jeunes qui entouraient étaient les saints anges, et la Reine à Blachernae la très sainte Mère de Dieu. Quant à ceux qui sont venus à nous, et l'or qu'ils vous ont donné, le Seigneur seul sait comment Il a daigné agir ainsi avec Ses serviteurs. Bénie soit votre arrivée! Vous êtes en bonne compagnie : la vénérable icône de la Vierge." Trois jours durant, saint Antoine pria pour que le Seigneur lui indique l'emplacement de l'église.

Après la première nuit, la rosée était tombée sur toute la terre, mais le saint endroit était resté sec. Le lendemain, tout le pays était sec, mais le saint endroit était trempé de rosé. Et le troisième matin, ils ont prié et béni l'endroit, et l'ont mesuré avec une ceinture d'or (cette ceinture avait été apportée bien longtemps avant par le varangue Shimon, qui avait eu une vision de la construction de l'église). Un arc de foudre s'abattit du ciel à la prière de saint Antoine, indiquant au sol l'endroit qui plaisait à Dieu. Et c'est là qu'ils ont posé la fondation de l'église.

L'icône de la Mère de Dieu y fut glorifiée de nombre de miracles
OCA.ORG

Aucun commentaire: