"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

13 février 2013

Le silence, un océan, la parole, une rivière (souffisme)

voici une version perse du verset psalmique "Seigneur, mets une garde à ma bouche, place une porte à mes lèvres". Le Taoisme le dit aussi "parler est rarement conforme à la nature" (Tao-to-Ching 23)..


Le silence est un océan. Le discours une rivière.

Lorsque l'océan vous cherche, n'entrez pas dans la rivière-langage. Écoutez l'océan, et que s'arrêtent vos discours.

Les mots traditionnels ne sont que babillage en cette présence, et le babillage est un substitut pour la claire vision.

Rumi, fondateur du soufisme perse "Mevlevi"



Silence is an ocean. Speech is a river.

When the ocean is searching for you, don't walk into the language-river. Listen to the ocean, and bring your talky business to an end.

Traditional words are just babbling in that presence, and babbling is a substitute for sight.

Rumi

Aucun commentaire: