"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 mars 2013

Grâce, Baptême, repentir et progrès spirituel (saint Marc l'Ascète)

La grâce a été mystiquement donnée à ceux qui ont été baptisés en Christ. Et elle devient active en eux dans la mesure où ils observent activement les Commandements. La grâce ne cesse jamais de nous aider secrètement. Mais pour que l'effet positif arrive, cela dépend de nous, dans la mesure de notre capacité.
 
Initiallement, la grâce surgit dans la conscience de divine manière. C'est ainsi que même des pécheurs en sont venus à la repentance et à se conformer ensuite à la volonté de Dieu.


De plus, la grâce peut se loger dans un conseil donné par notre prochain. Parfois aussi, elle accompagne notre compréhension durant une sainte lecture, et comme résultat naturel, enseigne à notre intellect la vérité en ce qui la concerne. Alors, si nous ne cachons pas le talent qui nous a été ainsi donné, nous entrerons activement dans la joie du Seigneur.


Celui qui cherche les énergies de l'Esprit avant d'avoir au préalable activement respecté les Commandements, est comme quelqu'un qui se vend lui-même en esclavage et qui, à peine acheté, demande à recevoir la liberté tout en conservant l'argent de sa propre vente.
 
Lorsque vous avez compris que les événements externes vous arrivent par la justice de Dieu, alors dans votre quête du Seigneur, vous avez trouvé "connaissance spirituelle et justice" (cf. Prov. 16,8. LXX).

Une fois que vous avez reconnu que les jugements du Seigneur "sont sur toute la terre" (1 Chr 16,14 LXX), alors tout ce qui vous arrivera vous enseignera la connaissance de Dieu.

Saint Marc l'Ascète



Grace has been given mystically to those who have been baptized into Christ; and it becomes active within them to the extent that they actively observe the commandments. Grace never ceases to help us secretly; but to do good- as far as lies in our power -depends on us.

Initially grace arouses the conscience in a divine manner. That is how even sinners have come to repent and so to conform to God's will.

Again, grace may be hidden in advice given by a neighbor. Sometimes it also accompanies our understanding during reading, and as a natural result teaches our intellect the truth about itself. If, then, we do not hide the talent given to us in this way, we shall enter actively into the joy of the Lord.

He who seeks the energies of the Spirit, before he has actively observed the commandments, is like someone who sells himself into slavery and who, as soon as he is bought, asks to be given his freedom while still keeping his purchase-money.

When you have found that external events come to you through God's justice, then in your search for the Lord you have found 'spiritual knowledge and justice' (cf. Prov. 16:8. LXX).

Once you recognize that the Lord's judgments 'are in all the earth' (1 Chr. 16:14), then everything that happens to you will teach you knowledge of God.

St. Mark the Ascetic

Aucun commentaire: