"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 mars 2013

La Radieuse Tristesse, état d'âme du Grand Carême


Commençons joyeusement le temps du jeûne,
et livrons-nous au combat spirituel.
Gardons notre âme du mal,
et purifions notre chair.
Jeûnons de toute passion
aussi bien que de nourriture,
et que nos délices soient
les vertus de l'Esprit.
En les pratiquant avec persévérance
et amour,
puissions-nous obtenir tous
de voir la Passion vénérable du Christ,
et, dans la joie spirituelle,
la sainte Pâque.


Stichère du Dimanche du Pardon

 

Aucun commentaire: