"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

19 mars 2013

L'élection du pape

Le père Gregory-Francis écrivait (sur fb) :

"Une différence entre 2 élections papales – Alexandrie et Rome. Dans l'Église Copte, après des semaines de préparation et de vote par la hiérarchie, le clergé, les moines et laïcs Chrétiens Coptes, 3 candidats furent sélectionnés pour être présentés comme candidats pour le rôle de Patriarche de l'Église Orthodoxe Copte. Le jour du choix, une Liturgie a été célébrée et la cérémonie du choix du nouveau pape d'Alexandrie a eu lieu. Les 3 noms ont été placés dans un une urne en verre en présence de tous ceux qui étaient en mesure d'y venir. 12 garçons ont été choisis pour être candidats pour le rôle de sélectionneur. Après qu'un des garçons aie été choisi (à 3h36 dans le film) pour tirer le nom de l'urne de verre, ils ont commencé à prier et le garçon a tiré une des boules de l'urne en présence de toute l'assemblée (à 3h45 dans le film). Le hiérarque président la cérémonie a alors proclamé le nouveau pape d'Alexandrie et pape de l'Église Copte. C'est vraiment TRÈS DIFFÉRENT de ce qui se déroule à Rome ces jours-ci. Pas de spectacle publicitaire, de politique de l'ombre, de vote limité derrière des portes fermées sans aucune voix pour le choix de toute une Église. Hé bien, Rome n'a pas changé depuis les jours du Sénat Romain. Voyez donc comment cela s'est passé dans l'Église Copte il y a 4 mois."

original : "A difference in two Papal Elections - Alexandria & Rome. In the Coptic Church, after weeks of preparations and voting by the Hierarchy, clergy, monks and laymen of the Coptic Christians, 3 candidates were chosen to be presented as candidates for the position of Patriarch of the Coptic Orthodox Church. On the day of the choice a Liturgy was celebrated and the ceremony of choosing the new Pope of Alexandria took place. The three names were placed in a glass urn in the presence of all who could gather. Twelve boys were selected to be candidates for the role of selector. After the one boy is chosen (about 3h:36 minutes into the film) who will draw the name from the glass urn, the prayers are said and the boy chooses one of the balls from the urn in the presence of the whole assembly. (3h45 min, into the film) The presiding hierarch then proclaims the new Pope of Alexandria and Pope of the Coptic Church. Well, this is all VERY DIFFERENT from what is going on in Rome these days. No publicity hype, back-door politicking, limited voting behind locked doors with no voice in the choice by the whole Church. Well - Rome hasn't changed much since the days of the Roman Senate. Here's the way it was done by the Coptic Church 4 months ago."

https://www.youtube.com/watch?v=3AnSSzTDQpI

 "Live streaming of the Papal Altar Lot Liturgy that will take place in St. Mark's Cathedral in Al Abbasiya, Cairo, Egypt on November 4, 2012 where the 118th Pope of Alexandria will be chosen from among three candidates. The three candidates are: H.G. Bishop Rafael, H.G. Bishop Tawadros, Hegomen Fr. Rafael Ava Mina."
Diffusion en direct de la Liturgie de tirage au sort du pape, qui a lieu à la cathédrale Saint Marc à Al Abbasiya, Le Caire, Égypte, le 4 novembre 2012, où le 118ème pape d'Alexandrie sera choisi parmi 3 candidats. Ces 3 candidats sont: S.G. l'évêque Rafael, S.G. l'évêque Tawadros, l'higoumène p. Rafael Ava Mina."




======================================

Lors de l'élection du pape à Alexandrie, je n'ai pas souvenance d'un battage médiatique sur les sites internet chrétiens orthodoxes. Pas de foule de hiérarques s'empressant là-bas et le faisant savoir à grand renfort de communiqués de presse. Pas de patriarche tout désireux d'aller donner la sainte accolade à son frère dans la Foi.
Car les Chrétiens Orthodoxes Coptes d'Égypte ou d'Éthiopie, là où on eut lieu récemment des élections au siège de primat, eux au moins, partagent la totalité de notre Foi. Et les affreuses divisions que l'intolérance et la soif d'hégémonie culturelle et politique hellénistique avaient causées, renforcées par leurs anathèmes aberrants, les échanges théologiques du Syndesmos ont prouvé à quel point elles n'avaient pas lieu d'être et devaient être résolues sans tarder. Ces martyrs au quotidien partagent la Foi de l'Église indivise, comme nous. Et quand ils élisent (vraiment, eux..) un successeur pour leur primat, nous on n'envoie pas de patriarche, pas de métropolite ou évêque médiatique. Rien qui mérite mention si ce n'est parfois un télex de vagues félicitations purement formelles, ou au "mieux" l'envoi d'un sous-fifre ne parlant même pas la langue de ses hôtes.

Par contre, qu'un dirigeant de ce monde soit élu à la tête d'un état ou d'une théocratie ou les deux à la fois, et ils s'y pressent massivement pour être sur la photo avec lui, et c'est à qui lui fera le plus beau compliment, offrira (avec l'argent du tronc des pauvres !) le plus beau cadeau.

Seigneur notre Dieu, nous devons être un peuple vraiment pécheur, que Tu nous afflige encore et toujours d'aussi piètres voire indignes pasteurs. Prends pitié et montre-nous les voies du repentir, par les prières de saint Marc d'Ephèse, saint Grégoire le Grand, et de tous Tes saints amis.


Si ces commentaires désabusés ne sont pas un bon plan pour vivre mon Carême, ce n'est pas juger mon prochain que de constater qu'égarer les fidèles l'est encore moins.

Kyrie eleison.

3 commentaires:

Nikolas Petit a dit…

Bonjour,

Pardonnez moi mais je vois juste un bémol à la deuxième partie de votre texte.
Les chrétiens anti-chalcédonien (qui sont certes plus proche de l'orthodoxie que ne le sont les eglises occidentales) ne partagent pas pour autant notre Foi orthodoxe. Et je ne puis que vous conseillez de lire l'ouvrage de JC Larchet "Personne et Nature" pour vous en convaincre.
En christ,

Matthieu a dit…

Il me semble, sauf erreur de ma part, qu'il s'est glissé quelques approximations dans votre message:

1/ Vous citez une description de l'élection du patriarche d'Alexandrie Théodore II de l'église copte orthodoxe (Pape copte) et vous illustrez cette description par une photographie de Théodore II d'Alexandrie (patriarche orthodoxe et non pape copte).

2/ La photographie du pape ne semble correspondre à aucun des évêques de Rome connu à ce jour.

Cordialement.

Un lecteur catholique qui regarde régulièrement votre blog.

Jean-Michel a dit…

en vitesse : les photos sont de l'humour provenant des innombrables photos ayant circulé à l'occasion de l'élection du nouveau chef d'état de l'état-cité du Vatican.

Je ne partage pas l'opinion de l'ouvrage "Personne et Nature" sur la question des Coptes. Je le répète, les discussions théologiques avec eux, qui n'ont pas porté que sur des questions de terminologie (toujours piégée), ont montré cette unité de Foi. Mes amis Coptes qui fréquentent diverses paroisses non-coptes en Belgique m'ont démontré qu'ils étaient bien meilleurs chrétiens orthodoxes que moi (pas difficile). Et tout ça me suffit.

Libre à ceux qui l'admettent de l'admettre, et autres autres de préférer suivre Bartholomeos & consorts sur la voie du relativisme absolu. Pax vobiscum.