"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

29 mars 2013

Livre: "saints de tous les jours", par l'archimandrite Tikhon (Chevkounov)


Archimandrite Tikhon (Chevkounov): saints de tous les jours et autres récits
Traduit du russe par Maria-Luisa Bonaque
Format : 14 cm x 22,5 cm
384 pages
isBn : 978-2-84545-176-6
code sodis : 7111080
23 euros
À paraître le 21 mars 2013
Éditions des syrtes
74, rue de sèvres, 75007 Paris
01 56 58 66 66 – edifin@worldonline.fr
http://www.editions-syrtes.fr

Né en 1958, l’archimandrite Tikhon Chevkounov est le supérieur du monastère de la Sainte-Rencontre à Moscou.
Son livre dresse un tableau vivant de l’univers méconnu et caché de la vie des moines dans les vingt dernières années du xxe siècle. C’est un éloge de la vie monastique, de ces humbles héros des temps modernes, dans leur lutte contre le mal et l’illusion ; il y a parmi eux des ascètes, des mystiques, des excentriques, des rusés… Mais tous sont de bons chrétiens et, surtout, de profonds croyants. Servi par un texte plein de spontanéité et de simplicité, ce Journal fourmille de détails croqués sur le vif et décrits avec finesse et humour.
"saints de tous les jours" met en évidence le statut spirituel fondamental occupé par le monachisme dans l’Église orthodoxe – statut bafoué pendant les années de communisme. Le lecteur éprouve sans cesse la lutte contre la force puissante de l’État athée qui veut éliminer l’Église millénaire de Russie, alors que transparaît la foi en la force de Dieu, capable de transformer les hommes quels qu’ils soient en « saints de tous les jours ».
De ces récits se dégage l’idée-force de la confession, de la communion et de la prière ; on trouve, par exemple, un fragment de la prière de Soljenitsyne gardé par l’un des moines.
L’unité de l’œuvre est fournie par la personnalité du narrateur, le père Tikhon, qui, sur le ton de la confidence, est toujours en quête de l’unique nécessaire – la prière – qui établit l’esprit dans la communion avec Dieu et avec ses semblables. Homme d’Église et de prière, l’auteur demeure cependant profondément enraciné dans son époque.




Info (et merci!) diacre Claude Lopez-Ginisty
http://orthodoxologie.blogspot.be/2013/03/aux-editions-des-syrtes-archimandrite.html


================================================
Actualité juin 2013 Belgique :

une annonce de la radio de service public francophone :

"Et dieu dans tout ça? - La Première RTBF

Emission du 9 juin 2013 - La Première vers 11h35

Sujet 2 : « Comment être moine orthodoxe en Russie aujourd’hui ? »

En Europe occidentale, peu de gens ont sans doute entendu parler de l’archimandrite Tikhon Chevkounov… Pourtant en Russie, ce moine orthodoxe, supérieur d’un gros monastère au centre de Moscou, jouit d’une notoriété surprenante. Son dernier livre y est un best-seller absolu, témoignant d’un intérêt renouvelé de la part des jeunes Russes pour la vie spirituelle et religieuse dans un pays où, longtemps, elle fortement marginalisée. Mais que veut exactement nous dire le P. Chevkounov qui, par ailleurs, est réputé être le confesseur de Vladimir Poutine ?...

Rencontre avec Nathalie Popowski, à propos de « Père Rafaïl et autres saints de tous les jours » qui vient de paraître en français aux éditions des Syrtes (Genève)"
 
 

Aucun commentaire: