"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

30 mars 2013

Parrain & marraine, un rôle essentiel (p. Tryphon, EORHF)


Le rôle des parrain et marraine est une énorme responsabilité.

L'institution des parrain et marraine remonte au premier siècle de l'Église chrétienne. Quiconque venait recevoir le Baptême, qu'il soit enfant ou adulte, devait avoir un parrain ou marraine. Dans le cas d'un enfant, c'est le parrain ou marraine qui parle pour l'enfant, répondant aux questions posées par le prêtre durant l'office de Baptême. Mais cela ne s'arrête pas là! Le parrain ou marraine est chargé par l'Église du devoir de veiller à ce que le nouvellement baptisé soit instruit dans les enseignements de l'Église, communie fréquemment au sein de l'Église, et reste actif dans l'Église. Dans le cas d'un enfant, c'est au parrain ou marraine que les parents confient leur enfant, sachant que ce parrain/marraine restera soutenir activement l'enfant au sein de la vie de l'Église. Si quelque chose devait arriver aux parents, traditionnellement ce sont les parrain et marraine qui veilleront à ce que l'enfant continue à venir à l'église et reste Chrétien (Orthodoxe).

Vu l'énorme responsabilité que c'est qu'être parrain ou marraine, il est des plus important de les choisir avec le plus grand soin. L'Église ne permet pas à quelqu'un de non-Orthodoxe de devenir parrain ou marraine, car comment quelqu'un qui ne vit pas lui-même dans la piété, qui ne serait pas un Chrétien Orthodoxe actif, pourrait-il témoigner de la vie dans la Foi Orthodoxe? Le parrain / marraine doit dès lors être une personne de grande valeur morale, capable d'inspirer au nouvellement baptiser d'accomplir ses voeux de Baptême.

Lorsque le nouveau baptisé approche le saint Calice pour les 3 premiers dimanches suivant son Baptême, ce sont les parrain / marraine qui l'accompagnent pour recevoir les saints Mystères. Le parrain / marraine doit dès lors être quelqu'un qui lui-même communie fréquemment. De plus, le parrain / marraine doit être quelqu'un qui est actif dans la vie de l'Église, soutenant l'Église en versant la dîme, respectant les jeûnes, et menant une vie de piété et sainteté.

La personne choisie pour être parrain / marraine doit être quelqu'un qui veut honorer son engagement toute une vie durant auprès du nouveau baptisé, et désireux de nourir la vie spirituelle et le développement du baptisé tout au long de sa vie. Dès lors, c'est une très mauvaie idée de choisir comme parrain / marraine quelqu'un simplement parce que vous êtes bons amis. Les parrain / marraine sont liés par un devoir, continuer à soutenir leur filleul, même lorsqu'il sera adulte. Il doit donc être quelqu'un qui se souviendra qu'il faut fêter le filleul en certaines occasions, comme l'anniversaire ou la fête du saint patron. Il devra faire partie de la vie du filleul durant les grandes fêtes de l'Église, comme Pâques ou la Nativité du Christ. Il devra commémorer l'anniversaire du Baptême du filleul en offrant un présent chrétien, comme une bible, un livre de prière, une icône, etc.

Tout devrait être fait pour renforcer les liens entre parrain / marraine et filleul tout au long des années qui suivront. Ils sortiront diner ensemble, iront communion ensemble à chaque fois que possible. Il faudra se donner du temps pour cultiver un lien spirituel unique, et le parrain / marraine devra assister les parents de l'enfant à chaque fois que possible - en particulier lorsqu'en agissant de la sorte, cela augmente l'engagement du filleul envers sa Foi Orthodoxe.

Le Baptême a été qualifié d'illumination. Il nous mène hors des ténèbres du péché, nous fait entrer dans la Lumière du Christ. Dès lors le rôle du parrain / marraine est un rôle critique, essentiel. Il doit s'assurer que la Lumière du Christ continuera à briller dans l'âme du filleul. Ce rôle comme parrain / marraine est dès lors une énorme, écrasante responsabilité, et il ne doit surtout pas être vu comme un événement d'un seul jour. Si on vous demande de devenir parrain ou marraine, mais que vous ne vous sentez pas capable d'en faire une vocation de toute une vie, de grâce, déclinez l'honneur.



Dans l'amour du Christ,
Hiéromoine Tryphon


Photo: Eleana Brown, ma chère amie, qui est marraine pour plusieurs

Aucun commentaire: