"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 avril 2013

Quitter furtivement votre hôte une fois que vous avez finit de manger? Aussi à l'église? (saint Jean Chrysostome)

Lorsque vous êtes invité à un repas, vous ne devez pas partir avant les autres convives, même si vous avez mangé à satiété avant les autres. Et ici, alors que le redoutable Mystère du Christ est célébré, alors que les fonctions presbytérales sont encore en cours, vous quittez en plein milieu et sortez? Comment cela pourrait-il être pardonné? Comment cela pourrait-il se justifier? Après avoir reçu la Communion à la Dernière Cène (la Cène Mystique) la nuit finale, Judas partit prestement alors que les autres étaient restés attablés. Voyez donc de qui vous suivez l'exemple lorsque vous vous pressez pour partir avant la bénédiction finale!
Saint Jean Chrysostome, homélie pour la fête de la Théophanie



"When you are invited to a meal, you must not leave before the others, even though you are satisfied before the others, and here while the awesome mystery of Christ is being celebrated, while the priestly functions are still continuing, you leave in the middle of it and exit? How can this be forgiven? How can this be justified? Judas, after receiving Communion at the Last Supper [Mystical Supper] that final night, departed quickly while the others remained at the table. Behold, whose example do they follow who hurry to depart before the final thanksgiving?"
St. John Chrysostom, Homily on the Feast of the Theophany

Aucun commentaire: