"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

09 mai 2013

Festoyons, oui, mais avec conscience et sobrement, pour le Royaume (p. Seraphim Rose)

Христóсъ воскрéсе! Воистину воскресе!

Comme nos fêtes terrestres sont rapides à nous faire perdre conscience des choses célestes! Combien d'entre nous, ayant expérimenté les bénéfices spirituels du jeûne carémique, commence les oublier à présent et utilisent cette période Pascale comme un temps de relâche pour les oeuvres spirituelles! Mais si nous perdons maintenant tout ce que nous avions gagné auparavant, nous serons alors pire qu'auparavant. Car celui qui ne progresse pas dans la vie spirituelle ne fait pas du surplace - il régresse..

Festoyons, certes, mais sobrement, et en pleine conscience de ce pourquoi nous fêtons : parce que notre Seigneur nous a ouvert les portes du Royaume dans lequel la fête sera éternelle. Ne vivons pas ce temps en renouvellement notre attachement aux choses de ce monde, mais tout en utilisant les bonnes choses de la terre, restons-en détachés, et regardons au delà vers le Royaume où nous sommes appelés.

bienheureux père Seraphim (Rose) de Platina (Mai 1963)


"Festoyons, certes, mais sobrement, et en pleine conscience de ce pourquoi nous fêtons : parce que notre Seigneur nous a ouvert les portes du Royaume dans lequel la fête sera éternelle."


Christus is verrezen! Hij is waarlijk verrezen!

How quickly does earthly feasting dull our awareness of heavenly things! How many of us, having experienced the spiritual benefits of the Fast, begin to forget them now and use this Easter season as a time of relaxation from spiritual labor! But if we lose now what we gained then, we are worse off than before; for he who does not progress in the spiritual life does not merely stand still - he goes backwards.

Let us feast, but soberly, and in full awareness of why we feast: because our Lord has opened to us the gates of the Kingdom wherein feasting shall be eternal. Let us spend this time not in renewing our attachment to the things of the world, but, even while using the good things of the earth, remaining detached from them and looking beyond them to the Kingdom to which we are called.

Blessed Father Seraphim of Platina
(May 1963)

Aucun commentaire: