"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

20 mai 2013

Habiter la Bible, vivre l'Écriture (Paul Claudel)

C’est tout de même une chose énorme que Dieu ait parlé distinctement aux hommes et que cette parole ait été consignée pour tous les temps dans un document écrit! Cette parole, cette prière, l’Eglise la met obligatoirement sous l’incomparable ligature du bréviaire dans la bouche de chacun de ses prêtres. Mais ce n’est pas assez de la parcourir des yeux et des lèvres, il faut s’y attacher, il faut y séjourner, il faut s’en imprégner, comme faisaient les Pères antiques, non pas dans un esprit de curiosité vaine, mais de dévotion, il faut l’habiter, il faut l’emmagasiner en nous, il faut dormir et se réveiller avec, il faut nous persuader et persuader pratiquement que, suivant les termes de saint Paul [2 Tm 3, 16], toute Ecriture divinement inspirée est utile, qu’elle est tout entière du pain, que c’est d’elle seule que nous avons faim, et que ce n’est pas par des cailloux [Mt 7, 9] et par des problèmes entortillés sans queue ni tête que l’on sera puissant à nous la remplacer?
Paul CLAUDEL

Aucun commentaire: