"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

22 mai 2013

Le Pain de Vie et le pain de Pâques "artos" (p. John)

El Massiah kahm!

Lectures du jour : Actes 8,18-25 & Jn 6,35-39

"Jésus reprit : Je suis le pain de vie : qui vient à Moi n'aura jamais faim, et qui croit en Moi n'aura jamais soif." (Jn 6,35)

Une des plus belles traditions sacrées durant la fête de Pâques, c'est de bénir un grand pain levé appelé "artos" - mot grec signifiant "pain levé ou cake." Ce pain spécial porte habituellement une représentation de la Résurrection, et il symbolise le Christ Ressuscité, "le Pain de Vie Qui nous nourrit de l'aliment de Ses miséricordes divines."

Vers la fin de la conclusion de la Liturgie Pascale, le prêtre bénit l'artos avec une prière spéciale, et l'asperge d'eau bénite. L'artos est ensuite déposé sur une petite table devant l'iconostase, où il restera tout au long de la Semaine Radieuse. Il est de coutume qu'à chaque fois que les fidèles entrent dans l'église, ils viennent embrasser l'artos, comme pour embrasser le Christ Ressuscité.

L'artos sert à nous rappeler les événements liés à la Résurrection, mais aussi à préserver une antique coutume remontant aux Apôtres. Après l'Ascension du Christ, à chaque fois qu'ils se retrouvaient pour un repas ordinaire, ils laissaient vide la place en tête de table, pour le Christ invisiblement présent, et ils y plaçaient le pain. Dès lors, l'Église maintient cette tradition en utilisant ce Pain pascal spécial, afin de nous rappeler le Seigneur Ressuscité, Qui est le "Pain de Vie."

XB!
P. John



El Massiah kahm!

Today's Scripture Readings:
Acts 8:18-25 & St. John 6:35-39

"I am the bread of life; he who comes to me shall not hunger, and he who believes in me shall never thirst." (St. John 6:35)

One of the Church's most sacred and beautiful traditions during the feast of Pascha, is to bless a large, upright bread called the Artos - a Greek term meaning "leavened bread or cake." This special bread usually has a depiction of the Resurrection upon it and symbolizes the presence of the Risen Christ, "the Bread of Life Who nourishes us with the food of His divine mercies."

Near the conclusion of the Paschal Liturgy, the priest blesses the Artos with a special prayer and sprinkles it with Holy Water. The Artos is then placed on a small table before the Iconostasis where it remains throughout Bright Week. It is customary, whenever the faithful enter the Temple, for them to kiss the Artos as a way of greeting the Risen Christ.

The Artos serves to remind us of all the events connected with the Resurrection, but is also in keeping with an ancient custom initiated by the Apostles. Following Christ's Ascension, whenever they sat down to an ordinary meal, they would leave a place at the head of the table empty for the invisibly present Christ and would set bread there. The Church, therefore maintains this tradition by using this special Paschal bread to remind us of the Risen Lord Who is the "Bread of Life."

XB!
Fr. John
Archangel Michael Orthodox Church

Aucun commentaire: