"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

11 mai 2013

Ne pas négliger ce qui se passe dans le coeur pour analyser sa conscience devant Dieu (saint Dorotheos de Gaza)

L'homme doit satisfaire sa conscience envers Dieu en ne méprisant pas les préceptes de Dieu, même ceux qui concernent des choses qui ne sont pas vues par les hommes ou des choses pour lesquelles on n'a pas à rendre de compte aux hommes. Par exemple, a-t'il négligé ses prières? Si une pensée mauvaise a surgit dans son coeur, a-t'il été vigilant et gardé contrôle de lui-même, ou l'a-t'il entretenue? Il voit son prochain dire ou faire quelque chose; le suspecte-t'il de quelque chose de mal et le condamne-t'il? Bref, toutes ces choses invisibles, qui ont lieu en nous, ces choses que nul ne voit si ce n'est Dieu et notre conscience, nous devons en tenir compte. C'est de cela que je veux parler à propos de notre conscience envers Dieu.
Saint Dorotheos de Gaza


"A man needs to satisfy his conscience towards God by not despising God's precepts, even those concerning things which are not seen by men or those things for which one is not accountable to men. For example, did he neglect his prayers? If an evil thought came into his heart, was he vigilant and did he keep control of himself or did he entertain it? He sees his neighbor saying or doing something; does he suspect it is evil and condemn him? To put it simply, all the hidden things that happen inside us, things which no one sees except God and our conscience, we need to take account of. This is what I mean by our conscience towards God."
St. Dorotheos of Gaza (Discourses and Sayings; Cistercian Publications pg. 106):

Aucun commentaire: