"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

17 mai 2013

Paix, piété et Foi (saint Jean Chrysostome, homélie sur 1 Tim2)

Car quel avantage auriez-vous, si , la terre jouissant d'une paix profonde, vous étiez en guerre contre vous-même? C'est la paix avec nous-même qu'il est nécessaire d'avoir; si nous la possédons, rien du dehors ne pourra nous nuire. Mais la paix du pays y contribue notablement; c'est pourquoi le texte dit : " Afin que nous menions une vie paisible et tranquille". Mais celui qui est troublé pendant la paix est bien malheureux. Voyez-vous que l'apôtre parle de cette sorte de paix, de la troisième? C'est pour cela qu'en disant : " Afin que nous menions une vie paisible et tranquille", il ne s'arrête pas là, mais ajoute : "En toute piété et retenue". Or, on ne peut vivre dans la piété et la retenue sans jouir de cette paix. Car lorsque des raisonnements inquiets troublent notre foi , quelle paix pouvons-nous avoir?
Saint Jean Chrysostome, homélie 7 sur 1 Timothée 2,2-4
http://orthodoxievco.net/ecrits/peres/chryso/indexx.htm



For what advantage is it, that the world enjoys profound peace, if thou art at war with thyself? This then is the peace we should keep. If we have it, nothing from without will be able to harm us. And to this end the public peace contributes no little: whence it is said, ‘That we may lead a quiet and peaceable life.’ But if any one is disturbed when there is quiet, he is a miserable creature. Seest thou that He speaks of this peace which I call the third (inner, ed.) kind? Therefore when he has said, ‘that we may lead a quiet and peaceable life,’ he does not stop there, but adds ‘in all godliness and honesty.’ But we cannot live in godliness and honesty, unless that peace be established. For when curious reasonings disturb our faith, what peace is there? or when spirits of uncleanness, what peace is there?

St John Chrysostom, Homily 7 on 1 Tim 2:2-4

Aucun commentaire: