"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

14 mai 2013

Radonitsa ou "la Pâques des défunts" (Mardi après Thomas / Holy Fathers)


Le mardi de la Semaine de saint Thomas, nous nous souvenons des Chrétiens Orthodoxes de tous les temps qui sont morts dans la foi, et dans l'espérance de la Résurrection.

On retrouve des indications de cette commémoration dans les sermons de divers Pères de l'Église, entre autres chez saint Jean Chrysostoe qui la mentionne dans son homélie "Le cimetière et la Croix."

Dans la Russie pré-révolutionnaire, les bars restaient fermés et les boissons alcoolisées n'étaient pas vendues jusqu'à ce Jour de Réjouissance (Radonitsa), de sorte que les gens puissent être joyeux du fait de la Résurrection, et non pas vivre une joie artificielle à cause de l'alcool.

Aujourd'hui, l'Église se souvient de ses fidèles à la Liturgie, et la kolyva est offerte en souvenir de ceux qui se sont déjà endormis. Les prêtres visitent les cimetières pour bénir les tombes des Chrétiens Orthodoxes, et partager la joie pascale avec les défunts. La coutume veut aussi que l'on fasse l'aumône aux pauvres ce jour.


Radonitsa fêtée entre fidèles à domicile


On Tuesday of St Thomas week we remember those Orthodox Christians from all ages who have died in faith, and in the hope of resurrection.

There are indications of this commemoration in the sermons of the Fathers of the Church. St John Chrysostom, for example, mentions it in his homily “On the Cemetery and the Cross.”

In pre-Revolutionary Russia bars remained closed and alcoholic beverages were not sold until this Day of Rejoicing so that the joy people felt would be because of the Resurrection, and not an artificial joy brought on by alcohol.

Today the Church remembers its faithful members at Liturgy, and kollyva is offered in remembrance of those who have fallen asleep. Priests visit cemeteries to bless the graves of Orthodox Christians, and to share the paschal joy with the departed. It is also customary to give alms to the poor on this day.
Holy Fathers

Aucun commentaire: