"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

25 mai 2013

Saint Bède : d'où lui vient le titre de "vénérable"


Il existe plusieurs récits décrivant comment saint Bède se vit attribuer le titre de "vénérable", la première fois il semblerait que ce fut au Concile d'Aachen de 836.

Un de ces récits rapporte qu'à la fin de sa vie, Bède était devenu quasiment aveugle. Un jour, quelques simples d'esprit vinrent le trouver et lui dirent qu'il y avait des gens dans l'église, qui attendaient pour qu'il y proclame la Parole de Dieu. En fait, il n'y avait personne sinon ces fous. Cependant, toujours anxieux pour le salut de son prochain, le saint partit pour l'église et y prêcha, ignorant qu'elle était donc vide. Lorsqu'il eut achevé son homélie, il pria, et au lieu d'une réponse humaine, il entendit les Anges lui dire "Amen, très vénérable Bède!"

Saint père Bède, prie Dieu pour nous!

"Mieux vaut un frère illettré et stupide qui, travaillant aux bonnes oeuvres qu'il connaît, gagne ainsi le Ciel, qu'un qui soit connu pour sa grande érudition des saintes Écritures, voire même docteur, mais manque du pain d'amour."
Saint Bède le Vénérable

Aucun commentaire: