"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

11 juin 2013

Dernières paroles de saint Luc (Voino-Yasenetsky) archevêque de Simferopol, thaumaturge de Crimée

"Mes enfants, je vous supplie avec force,
armez-vous de l'armure que Dieu donne
afin que vous puissiez repousser les astuces du démon.
Vous ne pouvez vous imaginer comme il est mauvais.
Nous n'avons pas à combattre avec des gens, mais avec les puissances et les dominations, en fait les esprits mauvais.
Soyez prudents !
Il ne sert à rien pour le démon que quiconque croie et ressente
qu'il est proche de lui.
Un ennemi caché et inconnu est bien plus dangereux qu'un ennemi visible.
Qu'elle est grande et terrible, l'armée des démons.
Qu'elle est innombrable, leur noire horde !
Incessamment, infatigablement, jour et nuit, occupée à nous bousculer nous qui croyons au Nom du Christ, à nous égarer vers la route de l'incroyance, du mal et de l'impiété.
Ces invisibles ennemis de Dieu se sont fixés pour seul but, de chercher jour et nuit notre destruction.
Mais ne craignez rien, et tirez votre puissance du Nom de Jésus."



“My children, very much do I entreat you,
Arm yourselves with the armor that God gives, That you may withstand the devil's tricks.
You can't imagine how evil he is.
We don't have to fight with people but with rulers and powers, in effect the evil spirits.
Take care!
It's no use to the devil for anyone to think and feel
that he is close to him.
A hidden and unknown enemy is more dangerous than a visible enemy.
O how large and terrible is the army of the demons.
How numberless is their black horde!
Unchanged, untiring, day and night, seeking to push all of us who believe
in the name of Christ, to lure us on the road of unbelief, of evil and of impiety.
These unseen enemies of God have made their sole purpose, day and night to seek our destruction.
But do not be afraid, take power from the name of Jesus.”

Traduction grecque:


"Παιδιά μου πολύ σας παρακαλώ,
Ντυθείτε με την πανοπλία που δίνει ο Θεός για να μπορέσετε να αντιμετωπίσετε τα τεχνάσματα του διαβόλου.
Δεν μπορείτε να φανταστείτε πόσο πονηρός είναι.
Δεν έχουμε να παλέψουμε με ανθρώπους, αλλά με αρχές και εξουσίες, δηλαδή με τα πονηρά πνεύματα.
Προσέξτε!
Τον διάβολο δεν τον συμφέρει να δεχθεί κανείς την ύπαρξή του, να σκέφτεται και να αισθάνεται ότι είναι κοντά στον άνθρωπο.
Ένας κρυφός και άγνωστος εχθρός είναι πιο επικίνδυνος από έναν ορατό εχθρό.
Ο πόσο μεγάλος και τρομερός είναι ο στρατός των δαιμόνων.
Πόσο αμέτρητο είναι το μαύρο τους πλήθος!
Αμετάβλητα, ακούραστα, μέρα και νύχτα, επιδιώκουν να σπρώξουν όλους εμάς που πιστεύουμε στο όνομα του Χριστού, να μας παρασύρουν στό δρόμο της απιστίας της κακίας και της ασέβειας.
Αυτοί οι αόρατοι εχθροί του Θεού,εχουν βάλει ως μοναδικό τους σκοπό μέρα και νύχτα να επιδιώκουν την καταστροφή μας.
Όμως μη φοβάστε,πάρτε δύναμη από το όνομα του Ιησού"


Tropaire de saint Luc, archevêque de Simferopol, ton 1 

Ô héraut du chemin du Salut,
confesseur et archipasteur du troupeau de Crimée,
fidèle gardien des traditions des Pères,
inébranlable pilier et enseignant de l'Orthodoxie,
prie sans cesse le Christ notre Sauveur
d'accorder Salut et forte Foi aux Chrétiens Orthodoxes,
Ô saint hiérarque Luc,
sage médecin en Dieu.



A prier :
ACATHISTE À NOTRE PERE PARMI LES SAINTS LUC DE SIMFEROPOL, LE CHIRURGIEN
http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.fr/2011/12/acathiste-notre-pere-parmi-les-saints.html

A lire, radieux et puissant :



"Voyage à travers la souffrance",
"autobiographie d'un archevêque-chirurgien pendant la grande persécution soviétique. "Fils d'une famille aristocratique, attiré par la peinture, il s'est voulu médecin de campagne et des pauvres. Devenu évêque après la mort de sa femme, il a continué de pratiquer non seulement la chirurgie, mais aussi la recherche sur les cadavres. Élevé au rang d'archevêque, il a reçu en 1946 le prix Staline pour son ouvrage sur la chirurgie des plaies purulentes, qu'il a rédigé pendant ses onze années d'exil et de camp.

Écrit dans un style simple et sobre, mêlant constamment la petite et la grande histoire, « Voyages à travers la souffrance » est à la fois les « Mémoires intérieurs » de Mgr Luc, un document exceptionnel sur la vie des chrétiens sous la terreur des années 1920-1940 en URSS, l'aventure existentielle épique d'un homme de foi déchiré entre sa vocation de serviteur de la Parole et sa passion professionnelle, persécuté pour son engagement comme éveilleur des âmes et sauvé par ses prouesses de médecin des corps
."

Aucun commentaire: