"Ô étrange Église Orthodoxe, si pauvre et si faible, qui se maintient comme par miracle à travers tant de vicissitudes et de luttes. Église de contrastes, à la fois si traditionnelle et si libre, si archaïque et si vivante, si ritualiste et si personnellement mystique.
Église où la perle de grand prix de l'Évangile est précieusement conservée, parfois sous une couche de poussière. Église qui souvent n'a pas su agir, mais qui sait chanter comme nulle autre la joie de Pâques."
P. Lev Gillet ("Un moine de l'Eglise d'Orient)

25 juin 2013

Le Carême des saints Apôtres / Pierre et Paul (p. Tryphon, EORHF)

Certes, les paroisses suivant le Nouveau Calendrier n'auront pas de Carême des Apôtres cette année, vu la date tardive de la Pentecôte et la semaine qui la suit est "sans jeûne". Seuls les Chrétiens Orthodoxes en Ancien Calendrier auront donc l'occasion de pratiquer ce Carême-là. Voici une méditation du p. Tryphon à ce sujet, elle date de 2011 d'où les références chronologiques différentes. NDT



Aujourd'hui commence le Carême des Apôtres. Cette période de 22 jours d'abstinence nous prépare pour la Fête des saints Apôtres Pierre et Paul qui sera célébrée le 12 juillet (29 juin dans le Nouveau Calendrier). Comme pour toutes les autres périodes majeures de jeûne dans l'Église Orthodoxe - Grand Carême, Carême de la Nativité, Carême de la Dormition - cette période de jeûne nous offre l'occasion de nous vider de nous-mêmes pour y laisser la place au Seigneur.

Jeûner a toujours été un important élément dans la vie des Chrétiens. Le Seigneur Lui-même a jeûné au désert 40 jours durant, avant d'entamer Son ministère, et les Églises de l'Ancien et du Nouveau Testament considèrent le jeûne comme un élément essentiel de la vie spirituelle.

Dans notre société moderne, nous entendons souvent que jeûner, c'est afin de perdre du poids, l'aspect spirituel n'entre pas en ligne de compte. Cependant, même si jeûner peut être efficace pour perdre du poids, le but essentiel du jeûne est de se préparer pour une croissance spirituelle. En nous privant de la consommation de produits laitiers, oeufs, viande et même dessert, c'est une manière de nous amener à l'éveil spirituel qui ne serait autrement pas possible.

Ces périodes de jeûne sont aussi un appel pour un accroissement de l'effort dans notre vie de prière, et de lecture spirituelle. Et en plus, saint Basile le Grand en disait "le vrai jeûne, c'est rejeter le mal, mettre une garde à sa bouche, cesser de haïr autrui, et banir l'envie, les mauvaises paroles, le mensonge et la trahison de la parole donnée."


Dans l'amour du Christ,
Hiéromoine Tryphon

http://morningoffering.blogspot.be/2011/06/monday-june-20-2011-june-7-2011-2-nd.html

 

Aucun commentaire: